Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Popularité : Edouard Philippe distance encore Emmanuel Macron

Popularité : Edouard Philippe distance encore Emmanuel Macron

Au baromètre Ifop-JDD, une minorité de Français est désormais satisfaite d'Emmanuel Macron. Seulement, 38% de Français sondés affichent leur satisfaction...

Popularité : Edouard Philippe distance encore Emmanuel Macron
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote de popularité d'Emmanuel Macron trébuche à nouveau, selon le dernier baromètre mensuel "Ifop-JDD". Le président de la République perd 1 point dans cette évaluation de popularité, alors qu'Edouard Philippe gagne 4 points. L'écart se creuse donc à nouveau au sein du tandem exécutif en faveur du premier Ministre...

Grand écart...

Emmanuel Macron affiche une minorité de satisfaits, avec seulement 38% de Français en faveur de son action. A contrario, Edouard Philippe gagne 4 points pour atteindre 50% d'avis favorables. L'écart se creuse ainsi à 12 points entre le Premier ministre et le Chef de l'Etat. "Jamais l'écart n'a jamais été aussi important" pour un mois de juin, relève Frédéric Dabi, directeur adjoint de l'Ifop, qui analyse la popularité d'Edouard Philippe comme "un petit état de grâce".

Dans ce contexte, alors que certains observateurs anticipent un prochain remaniement d'ici au 14 juillet, il semble désormais plus difficile pour Emmanuel Macron de se séparer du Chef du gouvernement par ailleurs candidat à la mairie du Havre.

L'oeil du déconfinement

Il est à noter que les 11 points de gagnés par Emmanuel Macron pendant la crise sanitaire continuent de fondre comme neige au soleil, alors qu'Edouard Philippe progresse. En particulier, le Président Macron perd 14 points chez les jeunes de 18-24 ans (45%). Les commerçants, artisans et chefs d'entreprise lui accordent désormais seulement 27% de crédit (46% de satisfaits précédemment).

Sur le plan politique, le Modem reste un solide allié (60% de satisfaction), mais ses partisans prennent du recul (78% d'opinions favorables précédemment). "Rien de positif ne lui est attribué sur la déconfinement", selon Frédéric Dabi. En revanche, les sondés évoquent le "courage" et le "parler-vrai" d'Edouard Philippe. En particulier, le Premier ministre est salué par l'aile droite des votants, s'adjugeant même 12 points chez les plus de 65 ans (8 points chez les retraités).

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !