»
»
»
Consultation

Pollution de l'air : 60 associations déposent un recours contre la France !

Pollution de l'air : 60 associations déposent un recours contre la France !

Après les réprimandes de la Commission européenne avant l'été, la France fait désormais face à des menaces au sein même du pays...

Pollution de l'air : 60 associations déposent un recours contre la France !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Une soixantaine d'associations s'apprêtent à déposer un recours auprès du Conseil d'Etat afin que la France respecte les normes européennes de qualité de l'air. Régulièrement, les plafonds de concentration de dioxyde d'azote et de particules fines sont dépassés...

100.000 euros de sanction par jour

Porté par l'ONG "les Amis de la Terre", et soutenu par des grands noms comme Greenpeace et des associations de médecins, ce recours prévoit une astreinte de 100.000 euros par jour pour l'Etat si la qualité de l'air ne s'améliore pas, dévoile 'Le Monde'. Il s'agirait simplement de l'exécution d'une décision prise le 12 juillet 2017 par le Conseil d'Etat...

Un arrêt demandait alors à la France de respecter certains objectifs. Ceux-ci n'ayant pas été atteints, les ONG ont décidé de réagir : "Nous estimons que l'injonction n'a pas été respectée, car le gouvernement n'a pas transmis de plans mais des feuilles de route, jugées mauvaises, puisque Bruxelles a saisi la justice européenne", a déclaré l'avocat des Amis de la Terre, Louis Coffard.

Des mesures trop faibles

La Commission européenne a renvoyé en mai dernier six pays européens devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour non-respect des normes de qualité de l'air. Parmi ces pays, la France, où dans 12 zones, dont Paris, Marseille et Lyon, les concentrations annuelles déclarées de dioxyde d'azote en 2016 ont été dépassées et ont atteint 96 µg/m3 à Paris, alors que la valeur limite est de 40 µg/m3.

Les mesures présentées par l'ancien ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, ont été jugées trop peu contraignantes et pas assez concrètes par la Commission européenne, le Conseil d'Etat et donc une soixantaine d'associations en colère.

Des morts chaque année

"Ce que nous voulons, ce n'est pas de l'argent mais mettre la pression sur le gouvernement pour qu'il agisse enfin", a affirmé Louis Coffard.

Selon l'association Respire qui participe à cette plainte, chaque année, 48.000 personnes meurent à cause de la pollution dans l'Hexagone...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com