Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Plus que 18 mois de congé parental pour les femmes ?

Plus que 18 mois de congé parental pour les femmes ?

La prime de naissance serait aussi rabotée, selon 'Le Parisien'...

Plus que 18 mois de congé parental pour les femmes ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Comment faire des économies tout en paraissant juste et équitable ? Tel était certainement l'un des devoirs de vacances des fonctionnaires de Bercy... Alors que le gouvernement doit réduire les dépenses publiques de 21 milliards d'euros en 2015, certaines sources indiquent qu'il projette de réduire de moitié la durée maximale du congé parental pour les mères. Sous couvert d'égalité homme-femme, le gouvernement proposerait en contrepartie d'en faire profiter les pères...

Egalité homme-femme

"La copie sera dévoilée officiellement cet après-midi par Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, Marisol Touraine, ministre de la Santé et des Affaires Sociales, et Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat chargée de la famille, à la sortie de la Commission des comptes de la Sécurité Sociale", indique 'Le Parisien'. Au lieu des 3 ans actuels de congé parental possible, période pendant laquelle une mère peut percevoir une allocation de 530 euros mensuels maximum, la durée du congé serait abaissée à 18 mois. En contrepartie, les pères pourraient bénéficier de temps auprès de leur chérubin...

Une première réforme avait déjà été votée cet été afin de ramener le droit à congé parental des femmes à deux ans et demi à partir du 1er octobre. Les pères, eux, auraient droit à six mois pour élever leurs enfants. La nouvelle réforme irait plus loin et "couperait la poire en deux, en accordant un an et demi de congé à chacun des parents. Officiellement, au nom de la fameuse égalité hommes-femmes", écrit le quotidien.

300 à 400 millions d'euros éonomisés

Le temps du congé parental serait ainsi réparti de manière égalitaire entre les hommes et les femmes. Démagogie ? Que nenni ! Selon une étude statistique citée par 'Le Parisien', seulement 12% des hommes profiteraient de leur congé parental, alors que 33% des mères de 2 enfants ont pris un congé parental d'une durée supérieure à 1 mois.

Ces congés non revendiqués permettraient à l'Etat français de réaliser une économie annuelle de 300 à 400 millions d'euros. Cette décision de modification de la durée du congé parental pourrait être effective à compter de 2015. Elle serait complétée chez les familles les plus aisées par un abaissement, à partir du 2ème enfant, de la prime de naissance de 930 euros. La mesure représenterait 200 ME d'économies supplémentaires...

©2014-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !