Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Plan tourisme : la France veut devenir numéro un mondial

Plan tourisme : la France veut devenir numéro un mondial

Assouplissement de la loi sur le travail du dimanche et amélioration de l'accueil des touristes sont au programme.

Plan tourisme : la France veut devenir numéro un mondial
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La France, première destination touristique - en nombre d'individus accueillis - ne doit pas se reposer sur ses lauriers. Pour préserver le rayonnement hexagonal, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius a annoncé une série de mesures ce jeudi, lors de la clôture des assises du Tourisme. Le but : accueillir 100 millions de personnes étrangères contre 83 millions en 2012 et faire de la France, le numéro un mondial. Sa stratégie sera organisée autour de cinq pôles d'excellence : "la gastronomie & l'oenotourisme", "le sport & la montagne", l'écotourisme, les savoir faire ainsi que le tourisme urbain.

Faciliter le travail du dimanche

Laurent Fabius, qui s'était déjà prononcé en faveur d'un assouplissement sur le travail du dimanche, a indiqué que le gouvernement ferait en sorte que certaines zones - comme le Boulevard Hausmann - puissent être classées en "zone touristique d'affluence exceptionnelle, afin d'y permettre l'ouverture de commerces" pour ce jour chômé. Cette mesure est préconisée par le rapport Bailly, remis fin 2013 et qui doit servir de base au projet de loi en la matière.

Revoir l'accueil des touristes

Régulièrement critiquée pour l'accueil qu'elle réserve aux touristes étrangers, la France va également travailler sur ce point. "L'attractivité se joue d'abord dans les aéroports, gares, restaurants et hôtels", a rappelé Laurent Fabius, d'après les propos rapportés sur son compte Twitter. La gare du Nord va ainsi faire l'objet d'un projet de rénovation jusqu'en 2017. Le ministre a par ailleurs demandé au président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon que "la fréquence des trains directs entre Roissy et Gare du Nord soit accrue sur le RER B". Enfin l'utilisation des taxis entre la capitale et les aéroports sera facilitée.

Secteur prioritaire

Alors que le tourisme génère déjà en France deux millions d'emplois directs et indirects et pèse à hauteur de 7% du PIB, le gouvernement entend développer un peu plus la filière. "Un bac technologique hôtellerie restauration sera créé pour la rentrée 2015 avec des compétences renforcées pour les langues étrangères", a annoncé Laurence Fabius. Par ailleurs, le tourisme fera l'objet de 100.000 formations prioritaires dès 2014.

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !