»
»
»
Consultation

Pierre Gattaz est dans "la provocation permanente" déplore Bruno Le Roux

Pierre Gattaz est dans "la provocation permanente" déplore Bruno Le Roux

Aucune des mesures proposées par le Medef ne verra le jour, a assuré ce matin le chef de file des députés socialistes.

Pierre Gattaz est dans 'la provocation permanente' déplore Bruno Le Roux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les propositions du Medef pour parvenir à créer un million d'emplois irritent sérieusement le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux. "Cela alimente la défiance (...) on est toujours dans la provocation permanente", a-t-il fustigé ce mardi sur France Info. "Aucune de ces propositions ne verra le jour sous cette majorité (...) ni la dérégulation du marché du travail, ni celle de revenir sur les 35 heures ou le SMIC", a-t-il prévenu.

Des dispositifs controversés

D'après les pistes de travail dévoilées lundi par 'Les Echos' et qui doivent être présentées officiellement le 24 septembre prochain, la principale organisation patronale suggérerait de supprimer deux jours fériés sur 11 pour créer autour de 100.000 emplois. Elle préconiserait par ailleurs d'autoriser les entreprises à déroger à la durée légale du travail de 35 heures - comme l'a suggéré un temps Emmanuel Macron, avant d'être nommé ministre de l'Economie - ou encore de déroger au Smic pour les "populations les plus éloignées de l'emploi".

Bon sens

Quelles sont les alternatives proposées par Bruno Le Roux ? Il estime que la politique éducative du gouvernement va dans le bon sens : "Nous devons retrouver le haut niveau en matière d'éducation et d'innovation", estime-t-il. Les instruments mis en oeuvre pour que les entreprises regagnent en compétitivité comme le CICE permettront aussi la France de retrouver le chemin de la croissance, selon Bruno Le Roux...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com