"Pass sanitaire" et vaccination : les dernières annonces de Jean Castex

"Pass sanitaire" et vaccination : les dernières annonces de Jean Castex

Jean Castex table sur une promulgation début août de la loi "pass sanitaire". Les restaurateurs devront contrôler le passe sanitaire mais pas les papiers d'identité

'Pass sanitaire' et vaccination : les dernières annonces de Jean Castex
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La loi prévoyant l'extension du "pass sanitaire" et la vaccination obligatoire de certains salariés, et notamment des soignants, pourrait être promulguée début août, a déclaré mercredi le Premier ministre français Jean Castex sur TF1, à l'issue d'un conseil de défense consacré à la crise sanitaire.

Alors que ce document est exigé depuis mercredi pour accéder aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, le Premier ministre a souligné que la stratégie fixée par Emmanuel Macron pour lutter contre la "quatrième vague" de l'épidémie de COVID-19 avait été validée lors de cette réunion...

Pas de contrôle d'identité pour les restaurateurs

Répondant aux inquiétudes des restaurateurs, le Premier ministre a précisé qu'ils devront demander le "pass sanitaire" des clients mais ne vérifieront pas l'identité - ce sera du ressort des forces de l'ordre.

Pas de pass dans les écoles

Des opérations de vaccination pour les 12-17 ans seront déployées dans les établissements scolaires à partir de la rentrée, a annoncé mercredi le Premier ministre. Il a par ailleurs précisé qu'il n'y aurait "pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires".

Les personnes vaccinées ne seront plus "cas contact"

Les personnes vaccinées "n'ont plus de chance d'attraper la maladie", a estimé Jean Castex, et de ce fait, ne seront plus déclarées "cas contact" et soumises à un isolement...

Au-delà de l'élargissement progressif de l'utilisation de ce document pour limiter les contaminations, l'exécutif compte également doper la vaccination, d'autant plus que la quasi-totalité des nouvelles contaminations surviennent chez des personnes non immunisées.

D'après le Premier ministre, 96% des plus de 18.000 nouveaux cas de contamination par le coronavirus SARS-CoV-2 diagnostiqués sur 24 heures entre lundi et mardi n'étaient pas vaccinés...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !