Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Paris : stabilisation des prix de l'immobilier à haut niveau

Paris : stabilisation des prix de l'immobilier à haut niveau

11.430 euros le m2...

Paris : stabilisation des prix de l'immobilier à haut niveau
Crédit photo © Barnes

(Boursier.com) — Le baromètre des prix de l'immobilier à Paris établi en temps réel par Hosman pour le mois de novembre atteste d'une stabilisation des prix des biens affichés sur les grands portails immobiliers entre le mois d'octobre et le mois de novembre 2020.

Fin novembre, le prix en temps réel des biens à vendre à Paris était ainsi de 11.430 euros par m2.

Cette stabilisation des prix doit être néanmoins analysée en prenant en compte qu'au mois de novembre, le nombre de biens à vendre sur les portails est beaucoup moins important compte tenu du deuxième confinement intervenu en France pour des raisons sanitaires. Par exemple, le 3ème, le 18ème et le 19ème arrondissement enregistrent une baisse de plus de 14% de leur nombre de biens à vendre...

Echantillon représentatif

La start-up Hosman s'est basée sur les prix affichés sur les annonces présentes au 31 novembre 2020 sur les principaux sites d'annonces immobilières réservés aux professionnels, soit un échantillon de 8.127 annonces immobilières.

Pertinence de l'échantillon : La 1ère étape lors de la vente d'un appartement est la diffusion d'une annonce immobilière précisant le prix de vente envisagé (“prix de vente affiché”). C'est donc l'information la plus récente qu'il soit possible d'obtenir sur les prix de l'immobilier...

Les annonces immobilières de l'échantillon sont uniquement issues des sites d'annonces immobilières réservés aux professionnels. Chaque prix de vente indiqué dans l'annonce est donc le fruit de l'estimation d'un professionnel. L'échantillon initial a été retraité des annonces non normatives afin de ne garder que les plus pertinentes.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !