»
»
»
Consultation

Parcoursup : la ville et les loyers pèsent lourd dans le choix des études...

Parcoursup : la ville et les loyers pèsent lourd dans le choix des études...

Hors APL, les sources de financement de leur loyer sont principalement la famille (63%), loin devant un un job étudiant (20%)...

Parcoursup : la ville et les loyers pèsent lourd dans le choix des études...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les premières affectations des étudiants, via la plateforme Parcoursup, sont rendues publiques actuellement. Interrogés sur leurs choix pour étudier l'an prochain, près d'un tiers (31%) des 18-25 ans interrogés par ParuVendu.fr déclarent avoir pris en compte le prix des loyers, en évitant les villes considérées comme trop chères...

Hors APL, les sources de financement de leur loyer sont principalement la famille (63%), loin devant un un job étudiant (20%). "Le milieu social reste malheureusement déterminant pour de nombreux étudiants", commente Laurent Radix, président de ParuVendu.fr.

Une enveloppe conséquente

Interrogés sur l'enveloppe consacrée au loyer, les étudiants sont 20% à répondre moins de 300 euros, 60% à répondre entre 300 et 500 euros, 14% à prévoir un budget allant de 500 à 700 euros, et 6% à prévoir plus de 700 euros...

Sans surprise, Paris est en tête de classement et s'y loger (900 euros en moyenne pour un studio) revient presque deux fois plus cher qu' à Lyon (575 euros), qui est juste derrière sur le podium. "Le reste du classement, établi sur 20.000 annonces de studios, colocations disponibles dans des T2 et T3 sur ParuVendu.fr, montre une réalité plus disparate", explique le site d'annonces immobilières.

Question de dispositifs

Certains résultats rappellent que les villes étudiantes n'ont pas toujours les dispositifs de logement adéquats eu égard à la concentration universitaire... A Aix-en-Provence ou Lille par exemple, il faut débourser plus de 500 euros par mois de loyer en moyenne pour un studio. Suivent Bordeaux (530 euros), Lille (509), Strasbourg (488), Lens (480), Montpellier (470), tandis que Toulon (462) complète le 'top10'.

Les villes étudiantes les moins chères pour se loger demeurent Saint-Etienne, avec un loyer de 316 euros en moyenne, au coude-à-coude avec Clermont-Ferrand (326 euros).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com