Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Pandémie : Le secteur manufacturier se restructure, se diversifie et... maintient ses stocks

Pandémie : Le secteur manufacturier se restructure, se diversifie et... maintient ses stocks

MRI (Manufacturing risk index), l'indice annuel du risque manufacturier établi par Cushman & Wakefield, analyse l'impact du COVID-19 sur ce secteur...

Pandémie : Le secteur manufacturier se restructure, se diversifie et... maintient ses stocks
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le secteur manufacturier redémarre dans le monde entier, de nouvelles tendances se dessinent face à la pandémie, selon la dernière étude de Cushman & Wakefield : Manufacturing Risk Index 2020

Cushman & Wakefield y analyse l'impact du COVID-19 sur le secteur manufacturier mondial, la façon dont sont actuellement positionnés les économies nationales dans le monde, et comment elles pourraient rebondir. Les industriels cherchent aujourd'hui à protéger leurs lignes de production tout en recherchant une rentabilité : dans son indice de risque manufacturier mondial 2020, Cushman & Wakefield pointe les sites de fabrication mondiaux les mieux placés parmi 48 pays d'Europe, d'Amérique et d'Asie.

Ces pays ont été classés en fonction de leur capacité de rebond dans la relance de leur secteur manufacturier, une fois les mesures de confinement assouplies et une amorce du retour à une activité normale, constatée. Ce classement est basé sur six variables clés, pondérées en fonction de sa contribution estimée à la reprise du secteur...

La Chine conserve la première place du classement du scénario de base, suivie par les États-Unis.

"Les deux vastes marchés de consommation que sont la Chine et les États-Unis, proposent une main-d'oeuvre abondante, des incitations au niveau fédéral et des Etats, ainsi qu'un réseau d'infrastructures structuré", commente Jason Tolliver, global Head of NewCommerce Research chez Cushman & Wakefield. "Avec l'adoption rapide de la technologie dans les processus de production, la main-d'oeuvre américaine, certes plus coûteuse, pourrait néanmoins venir concurrencer la Chine en matière d'emplois manufacturiers".

Classement
Pays20192020
Chine11
Etats-Unis22
Indie43
64
Canada55

Manufacturing Risk Index examine également les facteurs de risques politiques et économiques, et place en tête de liste le Canada en 2020 (+ 1 place par rapport à 2019) , les États-Unis occupant la seconde position. Singapour passe de la sixième à la troisième place, l'Allemagne de la septième à la quatrième place, et la Chine complète le 'top 5'...

Classement par risque
Pays20192020
Canada21
Etats-unis12
Singapore63
Allemange74
Chine55

Le classement par coûts globaux, dont ceux de la main-d'oeuvre et de fonctionnement, sont également étudiés. Dans cette catégorie, le classement MRI 2020 reflète l'impact de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. La Chine conserve sa position de leader, Vietnam et Inde passent respectivement en deuxième et troisième position.

La réorientation de la production manufacturière vers l'Asie du sud-est est en cours depuis longtemps. Avec l'augmentation des salaires minimums en Chine, les commandes de produits nécessitant beaucoup de main-d'oeuvre, comme les vêtements, les jouets et les chaussures, se sont déplacées vers des lieux de fabrication moins onéreux", ajoute Jason Tolliver. "Cependant, malgré l'initiative du gouvernement pour attirer les fabricants des pays d'Asie du sud-est, la Chine conserve un net avantage en matière d'infrastructures, avec une capacité de transport des marchandises efficace que ce soit par la route, le rail ou le transport maritime.

Classement par coûts
Pays20192020
Chine11
Vietnam42
Indie63
Malaisie34
Indonésie55
La pandémie actuelle laisse de nombreuses questions sans réponse sur l'avenir du secteur manufacturier mondial", conclut Jason Tolliver. "Nous sommes néanmoins optimistes en ce qui concerne son évolution future, qui dépendra toutefois des composantes de son industrie - pour le moment florissantes - ainsi que des décisions des pays et des industriels qui sont actuellement opérationnels pour faire face à de nouveaux défis.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !