»
»
»
Consultation

Orange / Bouygues : Arnaud Montebourg confirme bien une prise de contacts...

Orange / Bouygues : Arnaud Montebourg confirme bien une prise de contacts...

"Le gouvernement est favorable et encourage le retour à trois opérateurs" dans la téléphonie mobile, rappelle le ministre de l'Economie.

Orange / Bouygues : Arnaud Montebourg confirme bien une prise de contacts...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Orange et Bouygues Télécom mènent bien des discussions pour un rapprochement, d'après Bercy. Invité vendredi matin de BFM, le ministre de l'Economie s'est exprimé sur cette rumeur : "Ce que je peux vous dire, c'est qu'il y a des discussions multiples de part et d'autre (entre opérateurs de la télécommunication, Ndlr). Il y a d'autres discussions qui existent", a déclaré le ministre de l'Economie.

"Retour à trois opérateurs"

Interrogé plus spécifiquement sur les informations faisant état de contacts entre Orange et Bouygues Telecom, il a répondu : "Celle-là existe, elle est d'ailleurs dans la presse." "Le gouvernement est favorable et encourage le retour à trois opérateurs" dans la téléphonie mobile, a-t-il rappelé, expliquant que "le gouvernement se bat pour reconstruire le secteur des télécoms en ruine. Je n'ai pas dit que Free était un voyou, il a fait baisser les prix, mais on ne peut pas continuer à avoir une concurrence échevelée comme ça avec des prix les plus bas du monde".

Orange étudie toutes les pistes

Des rumeurs convergentes laissent penser que l'ancien France Telecom aurait des visées sur Bouygues Telecom, devenu numéro quatre du marché tout récemment, après avoir été pris de vitesse par Free (Iliad) dans le mobile. Les bruits de couloir ont tant enflé qu'Orange s'est fendu d'un communiqué hier soir, dans lequel il explique voir d'un bon oeil la consolidation du marché mobile français, jugée positive à long terme tant pour l'investissement que pour le consommateur. L'opérateur a concédé qu'il explore les opportunités qu'offre la recomposition en cours du paysage français des télécoms, sans omettre de rappeler que sa position de leader lui permet aussi de poursuivre sa route en solo. Le groupe sera particulièrement attentif à la création de valeur et aux risques juridiques d'une éventuelle opération, peut-on encore lire dans son communiqué.

La rumeur de discussions entre les deux opérateurs a été lancée jeudi par le quotidien 'Les Echos', qui a évoqué plusieurs rencontres entre Stéphane Richard et Martin Bouygues après l'échec essuyé par la filiale du groupe de BTP dans le dossier SFR. Une opération, si elle avait lieu, conférerait à Bouygues et à la famille Decaux, co-actionnaires de Bouygues Telecom, une participation dans l'opérateur historique. Les informations du quotidien vont même au-delà de la rumeur puisqu'il est parvenu à faire réagir Stéphane Richard, qui a confirmé des approches, tout en affirmant que rien n'est fait et qu'il se méfie de la réaction de Bruxelles. Il en profite pour ajouter que Bercy ne lui a pas demandé d'étudier le rachat de son rival.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com