Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

OMC : un accord historique à Bali ?

OMC : un accord historique à Bali ?

L'organisation du commerce mondial revient aux affaires...

OMC : un accord historique à Bali ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Brésilien Roberto Azevedo, successeur du Français Pascal Lamy à la tête de l'Organisation mondiale du Commerce, était très attendu pour cette 9e Conférence ministérielle bisannuelle de l'OMC à Bali. L'objectif de ce sommet, réunissant les ministres des 159 Etats membres de l'organisation, consistait en particulier à trouver un accord de standardisation des procédures douanières visant à faciliter les échanges internationaux.

Une première pour l'OMC

Relancer le cycle des négociations de libéralisation globale des échanges promettait d'être une tâche ardue pour Roberto Azevedo. Pourtant le Brésilien a brillamment réussi son premier (très grand) oral d'entrée en fonction... Ce cycle de négociations, dit de Doha, au sein duquel s'inscrivait cette conférence ministérielle de Bali, a en effet été lancé en 2001, mais sans résultat concret. Après l'échec des travaux préparatoires de Genève, le rendez-vous de Bali s'annonçait donc à 'haut risque' pour le nouveau patron de l'OMC. "Cet accord est déterminant. Un échec aurait signé la fin de l'OMC. Il faut désormais donner une nouvelle impulsion au multilatéralisme", souligne d'ailleurs Nicole Bricq, la Ministre française du Commerce extérieur.

Un accord "déterminant"

L'accord conclu à l'unanimité, après notamment les revendications formulées par Cuba et l'Inde, doit encore être approuvé par chaque pays membre de l'OMC. Pourtant, il est d'ores et déjà qualifié "d'historique" pour le commerce mondial, car il instaure, au-delà des accords pour l'agriculture et le développement, de nouvelles règles d'échange pour les pays. Après l'enlisement des négociations antérieures, cet accord devrait permettre de donner un nouvel allant international à l'OMC et une belle aura à son nouveau patron...

"Pour la première fois de notre histoire, l'OMC a vraiment réussi", s'est félicité Roberto Azevedo à l'issue des négociations : "Nous avons remis l'adjectif 'mondial' dans le sigle de notre organisation. (...) Nous sommes de retour aux affaires (...) Bali n'est qu'un début".

1.000 Mds$ de richesse et 21 millions d'emplois

Dans le principe, ce round de négociations de 4 jours a permis d'instaurer un ensemble de mesures de standardisation et de simplification des procédures douanières... Elles permettront de supprimer une bonne partie des frontières commerciales actuellement existantes. Selon l'Institut Peterson d'économie internationale, l'apport de richesse de cet accord à l'activité économique mondiale serait de 960 Milliards de Dollars. Il permettrait la création de 21 millions d'emplois, dont 18 millions dans les pays en développement...

©2013-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !