Obésité : l'OMS alerte sur une "épidémie" en Europe

Obésité : l'OMS alerte sur une "épidémie" en Europe

L'obésité pourrait détrôner le tabagisme comme principal risque de cancer évitable

Obésité : l'OMS alerte sur une 'épidémie' en Europe
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le surpoids et l'obésité ont désormais atteint des "proportions épidémiques" en Europe, selon l'Organisation mondiale de la santé, qui met en garde contre les graves risques sanitaires. L'obésité figure parmi les principaux déterminants de la mortalité et de l'invalidité dans la région. Elle est à l'origine de 13 types de cancer différents, et doit être soignée et prise en charge par des équipes multidisciplinaires...

"Le surpoids et l'obésité se classent au quatrième rang des facteurs de risque de décès, après l'hypertension artérielle, les risques alimentaires et le tabac. L'obésité est une maladie multifactorielle complexe qui présente un risque pour la santé. Elle est associée à de nombreuses maladies non transmissibles, notamment les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et le cancer", écrit l'OMS dans son dernier rapport dédié au sujet.

Pas de frontières

"L'obésité ne connaît pas de frontières. En Europe et en Asie centrale, aucun pays ne parviendra à lui seul à atteindre l'objectif mondial de l'OMS en matière de lutte contre les maladies non transmissibles, à savoir enrayer la progression de l'obésité ", estime le docteur Hans Henri P. Kluge, directeur régional de l'OMS pour l'Europe, dans ce document.

Selon les projections de l'OMS, dans les décennies à venir, l'obésité dépassera le tabagisme comme principal facteur de risque de cancer évitable dans certains pays de la Région européenne. Le rapport souligne également que l'obésité est une maladie, et pas seulement un facteur de risque, qui doit être soignée et prise en charge de manière spécifique.

Fléau

Selon le rapport, la prévalence de l'obésité chez les adultes en Europe est plus élevée que dans les autres régions, à l'exception de celle des Amériques. Les dernières données à ce sujet montrent que le surpoids et l'obésité sont à l'origine de plus de 1,3 million de décès dans le monde chaque année, mais il peut même s'agir d'une sous-estimation.

"Les pays méditerranéens et d'Europe de l'Est sont particulièrement touchés par ce fléau. Les inégalités face à l'éducation constituent un problème courant, la prévalence de l'obésité étant plus élevée chez les personnes accusant un faible niveau d'instruction", estime l'organisation.

Complications avec le Covid

La pandémie de COVID-19 a encore accru l'urgence du problème de l'obésité. En effet, les patients souffrant d'obésité sont plus susceptibles de connaître des complications et de succomber au virus, et nombre d'entre eux ont vu leur accès aux services de prise en charge de l'obésité perturbé.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !