Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Nucléaire : la centrale de Fessenheim présente des failles en matière de radioprotection selon l'ASN

Nucléaire : la centrale de Fessenheim présente des failles en matière de radioprotection selon l'ASN

Le gouvernement s'est engagé à fermer les deux réacteurs de la centrale d'ici 2016.

Nucléaire : la centrale de Fessenheim présente des failles en matière de radioprotection selon l'ASN
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le site de Fessenheim a "fait preuve d'une réactivité importante pour intégrer les exigences réglementaires", souligne l'ASN, dans son rapport annuel sur l'état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2012. "Néanmoins, le site doit encore progresser sur les analyses de risques en amont des interventions", ajoute-t-elle.

Des manquements en matière de radioprotection

L'Autorité de sûreté juge que le site est "dans la moyenne du parc en matière de protection de l'environnement", mais qu' "il reste toujours en retrait sur la radioprotection des travailleurs". Sur ce point, l'ASN indique qu'un plan de redressement a été mis en place et qu'il sera contrôlé de près.

Engager une réflexion sur la transition énergétique

Cette année, l'ASN se prononcera sur la poursuite ou non de l'activité du réacteur numéro 2 pour les dix prochaines années, alors que des travaux sont toujours en cours sur le réacteur numéro 1. L'ASN rappelle cependant que, malgré les examens assurés tous les dix ans sur les réacteurs comme l'impose la loi, la durée de vie des centrales est limitée à quarante ans. Or, Fessenheim, en exploitation depuis 1978, est la plus ancienne de France. Le gouvernement s'est d'ailleurs engagé à arrêter ses deux réacteurs d'ici 2016.

Sérieuse réflexion

Concernant le parc nucléaire dans son ensemble, l'ASN appelle le gouvernement à engager une "sérieuse réflexion" sur la transition énergétique. "Des marges de manoeuvre suffisantes de capacité de production d'électricité", s'imposent "quelle qu'en soit l'origine, pour faire face à l'éventualité, toujours possible en dépit des précautions prises, de l'arrêt simultané de plusieurs installations pour des impératifs de sûreté". D'autant qu'outre Fessenheim, l'Autorité a relevé cinq autres centrales moins performantes en 2012, à savoir celles de Civaux, Cruas, Paluel, Chinon et Cattenom...

©2013-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !