Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Nouvelles manifestations attendues à Hong Kong pour le réveillon du nouvel an

Nouvelles manifestations attendues à Hong Kong pour le réveillon du nouvel an

Les manifestations organisées à Noël ont donné lieu à des échauffourées entre contestataires et police, qui a fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Nouvelles manifestations attendues à Hong Kong pour le réveillon du nouvel an
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — De nouvelles manifestations de grande ampleur sont attendues à Hong Kong mardi et mercredi. Objectif : perturber les festivités du Nouvel An dans la région administrative spéciale, où les heurts entre contestataires et forces de l'ordre se sont intensifiés depuis la veille de Noël...

Les militants pro-démocratie ont prévu de se rassembler ce mardi dans le district de Lan Kwai Fong, lieu de festivités, et dans plusieurs centre commerciaux prisés.

Une marche du Nouvel An, autorisée par la police, aura lieu mercredi à l'appel du Front civique des droits de l'homme, qui est à l'origine des manifestations massives de juin dernier. Le cortège doit prendre fin dans le quartier des affaires, en centre-ville...

Septième mois de contestation

Les manifestations organisées à Noël ont donné lieu à des échauffourées entre contestataires et police, qui a fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Le mouvement pro-démocratique est entré dans son septième mois, mais l'intensité des manifestations est désormais bien moindre qu'il y a quelques semaines encore. Depuis le mois de juin, plus de 6.000 personnes ont été arrêtées par la police, dont 52 interpellées le week-end dernier.

Trop d'influence de Pékin

D'abord réunis contre un projet de loi d'extradition vers la Chine continentale abandonné depuis, les manifestants réclament désormais plus largement le respect des principes démocratiques et une enquête indépendante sur les violences policières.

Ils dénoncent également une influence excessive de Pékin qui va selon eux à l'encontre du principe "un pays, deux systèmes" qui a présidé à la rétrocession à la Chine de l'ex-colonie britannique, en 1997...

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !