»
»
»
Consultation

Nicolas Sarkozy en garde à vue dans le dossier Libyen

L'ancien président de la République répond aux questions des enquêteurs sur le possible financement de sa campagne de 2007 par la Libye...

Nicolas Sarkozy en garde à vue dans le dossier Libyen
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Décidément, même loin de la vie politique, après une lourde défaite aux primaires de la droite en 2016, Nicolas Sarkozy continue reste plus que jamais au coeur de l'actualité... L'ancien président de la République a en effet été placé en garde à vue ce mardi matin à Nanterre pour les soupçons de financement de sa campagne victorieuse de 2007 par la Libye.

Accusé de toute part

Depuis l'ouverture d'une information judiciaire en 2013, c'est la première fois que Nicolas Sarkozy se retrouve en garde à vue, tandis que son ex-ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux est lui aussi entendu par la police judiciaire mais en "audition libre".

Les chefs d'accusation sont nombreux dans cette affaire, trafic d'influence, faux et usage de faux, abus de biens sociaux et blanchiment, complicité et recel...

Valises et argent liquide

Régulièrement interrogé sur cette affaire dans les médias, l'ancien président de la République a toujours nié une quelconque implication, même lorsque l'homme d'affaires franco-libanais, Ziad Takieddine, l'avait directement accusé dans une interview donnée à Médiapart en 2016...

Ce dernier avait avoué avoir apporté au ministère de l'intérieur, fin 2006 et début 2007, plusieurs valises d'argent liquide préparées par le régime libyen, pour un montant total de 5 millions d'euros.

Malgré les affaires, Nicolas Sarkozy n'est jamais loin de la politique

Il ne s'agit pas là de la première affaire dans laquelle Nicolas Sarkozy est cité... Mais quelle que soit l'accusation portée à son encontre, l'ancien président a toujours nié les faits. Il a ainsi affronté plusieurs garde-à vue, notamment pour l'épisode Bygmalion, le financement de sa campagne 2012, ou encore l'affaire des écoutes.

Ces dernières semaines, Nicolas Sarkozy avait réalisé quelques apparitions en public remarquées, notamment au Sénat, pour évoquer sa réforme Constitutionnelle de 2008, le 6 mars dernier. Il a également rencontré Laurent Wauquiez, actuel patron des Républicains, dont les soutiens sont de plus en plus rares...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Nicolas Sarkozy en garde à vue dans le dossier Libyen

Partenaires de Boursier.com