»
»
»
Consultation

Ni prime ni augmentation de salaire pour les fonctionnaires

Ni prime ni augmentation de salaire pour les fonctionnaires

L'exécutif a confirmé ce vendredi que les fonctionnaires n'auraient pas le coup de pouce demandé par les syndicats.

Ni prime ni augmentation de salaire pour les fonctionnaires
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les syndicats de fonctionnaires étaient reçus vendredi à Bercy... Ils demandaient une prime de fin d'année et la revalorisation du point d'indice qui permet de calculer leur salaire brut. Le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, a exclu tout geste de la part de l'Etat...

Prime de Noël

Pour tenter de redonner un peu de pouvoir d'achat, le gouvernement a décidé de défiscaliser les primes de Noël versées par les entreprises. Les fonctionnaires demandaient une égalité de traitement avec le privé. Le secrétaire d'Etat leur a opposé une fin de non-recevoir.

“Nous n'avons pas prévu ce dispositif dans la fonction publique”, a expliqué Olivier Dussopt sur Franceinfo. “L'Etat n'aurait pas forcément les moyens de la verser” puisque “cela représente un coût cumulé Etat, hôpitaux et collectivité locales de 5,1 milliards d'euros. Vous en conviendrez, c'est énorme”, a-t-il ajouté...

"Un coût collectif"

Olivier Dussopt a défendu la position du gouvernement en évoquant "un coup collectif très important pour un avantage individuel très faible". "Lorsque nous augmentons le point d'indice de 1%, le coût global en termes de dépenses publiques est de deux milliards d'euros. Or, pour un fonctionnaire qui gagne 2.000 euros par mois, cela représente une augmentation de moins de 15 euros et pour un fonctionnaire au Smic, c'est une augmentation de moins de 8 euros", a t-il encore expliqué...

Le secrétaire d'Etat a rappelé que les fonctionnaires bénéficieraient aussi des annonces faites par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron. Ils auront "le droit à la prime d'activité comme les salariés du privé" et une partie des retraités de la fonction publique est aussi concernée par l'annulation de la hausse de la CSG.

Heures supplémentaires

Son ministre de tutelle Gérald Darmanin, en charge de l'Action et des Comptes publics, avait prévenu dès jeudi, également sur Franceinfo, qu'il n'y avait “pas de période du père Noël pour l'Etat”, dont la dette s'établit “à quasiment 100% de la richesse nationale”. Il avait notamment souligné que les revalorisations des traitements obtenues par les policiers mercredi soir étaient conditionnées à une “grande réforme”.

Les salariés et les fonctionnaires effectuant des heures supplémentaires ne paieront ni cotisations salariales, ni impôt sur le revenu sur ces dernières à partir du 1er janvier. Selon le gouvernement, cette mesure permettra un gain de pouvoir d'achat annuel d'environ 500 euros pour un salarié rémunéré 1.500 euros net et réalisant un nombre d'heures supplémentaires égal à la moyenne observée...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com