Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Municipales : Anne Hidalgo veut en finir avec la vitesse, la pollution et les nuisances sonores

Municipales : Anne Hidalgo veut en finir avec la vitesse, la pollution et les nuisances sonores

La candidate sortante à la mairie de Paris muscle son programme écologique, dans le cadre de l'alliance scellée avec David Belliard (EELV) en vue du second tour.

Municipales : Anne Hidalgo veut en finir avec la vitesse, la pollution et les nuisances sonores
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La maire sortante de Paris Anne Hidalgo fait passer son programme plus "au vert" !... La socialiste et David Belliard (EELV) ont scellé un programme commun, dans le cadre de l'alliance passée en vue du second tour. Leur manifeste, publié par la fondation Terra Nova, promet notamment un changement radical pour les automobilistes : faire passer l'ensemble de la capitale en zone 30, à l'exception de certains grands axes (Champs-Elysées, boulevards maréchaux...), tandis que la limitation passerait à 50 km/h sur le périphérique...

"Nous limiterons la vitesse dans Paris à 30km/h car c'est surtout la nuit que cette vitesse est dépassée et qu'elle cause le plus de nuisances sonores, avec des conséquences pour la santé du fait des insomnies qu'elle provoque", écrivent Anne Hidalgo et David Belliard dans ce manifeste.

Le tandem rappelle que "pendant le confinement, les Parisiens ont pu redécouvrir le silence et le chant des oiseaux : selon Bruitparif, les émissions sonores ont chuté jusqu'à 90% dans Paris, plus encore durant la nuit qu'en journée".

Les véhicules bruyants verbalisés

Dans la même logique, la "verbalisation des véhicules et deux roues trop bruyants" est au programme grâce à de nouveaux radars acoustiques. "Nous accélérerons aussi la sortie du diesel en renforçant l'application des zones à faible émission. Plutôt que de réagir alors que le pic de pollution est déjà atteint, nous passerons à une logique préventive, en mettant en place des mesures de circulation alternée avant même que le seuil d'alerte ne soit franchi", peut-on lire dans le document.

Anne Hidalgo veut par ailleurs "redonner plus de place aux Parisiens, et en particulier aux piétons". Les rues et zones qui leur sont réservées devraient donc être multipliées, "avec l'objectif de piétonniser et végétaliser les abords de 300 écoles et de créer dans chaque arrondissement au moins un centre piéton".

Le second tour des élections municipales se déroulera le 28 juin - il a cependant été reporté en Guyane en raison de la circulation toujours active du nouveau coronavirus dans cette collectivité d'Amérique du Sud...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !