»
»
»
Consultation

Mouvement des "Gilets jaunes" : stop ou encore ?

Mouvement des "Gilets jaunes" : stop ou encore ?

D'après un baromètre BVA, 52% des Français ne souhaitent pas que le mouvement soit reconduit dans les prochaines semaines.

Mouvement des 'Gilets jaunes' : stop ou encore ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que septembre a marqué la reprise de la mobilisation pour les "Gilets jaunes", une majorité de Français souhaite voir le mouvement s'arrêter. C'est du moins ce qui ressort d'une enquête publiée mardi par BVA pour 'La Tribune'.

"Les Français ne font pas montre en cette rentrée d'une volonté forte de voir le mouvement des Gilets jaunes se réactiver. 52% déclare ainsi ne pas souhaiter que le mouvement se poursuive dans les prochaines semaines, dont 35% qui le souhaitent pas du tout", détaille le rapport. Ce souhait est notamment exprimé par les sympathisants LREM (93%).

A l'inverse, 39% des personnes interrogées ont fait part de leur volonté de voir le mouvement se poursuivre. C'est surtout le cas pour les employés et ouvriers, les personnes vivant en zone rurale ainsi que les sympathisants LFI ou RN.

Pas terminé selon les Français

Pour autant, les Gilets jaunes n'auraient pas encore dit leur dernier mot selon les Français. En effet, 38% considèrent que les contestations vont regagner en intensité. Les personnes qui se sentent proches du mouvement (58%), ceux qui se déclarent "gilet jaune" (85%) et les indépendants et les chefs d'entreprise (55%) ont encore moins de doute sur la pérennité de la mobilisation. Seuls 18% des sondés pensent qu'elle va s'arrêter dans les semaines à venir.

Le samedi 7 septembre devait d'ailleurs marquer la rentrée du mouvement, dont la mobilisation a chuté cet été. Quelques milliers de manifestants ont fait leur retour dans le centre des grandes villes pour l'acte 43, selon le décompte des préfectures, contre un peu plus 16.000 d'après "Le nombre jaune", compteur mis en place par les "gilets jaunes".

Le mouvement de grève des urgences soutenu

BVA s'est également intéressé à l'avis des Français sur les autres mouvements sociaux annoncés pour la rentrée. La crise des urgences remporte une approbation plus importante. Selon le baromètre, 87% des Français soutiennent le mouvement de grève du personnel hospitalier qui dure depuis six mois.

Les grévistes, qui réclament une augmentation générale des moyens consacrés à l'hôpital, ont d'ailleurs adopté mardi la poursuite du mouvement avec une motion rappelant leurs revendications, lors de l'assemblée générale du collectif de paramédicaux.

Pour tenter de calmer la grogne, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a notamment promis 750 millions d'euros jusqu'à la fin du quinquennat pour la refondation des services d'urgences.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com