Proposé par

Meta va identifier "toute image générée par IA" sur ses réseaux sociaux !

Meta va identifier "toute image générée par IA" sur ses réseaux sociaux !
  • 2

"Nous étiquetterons les images que les utilisateurs publient sur Facebook, Instagram et Threads lorsque nous pourrons détecter des signaux standard de l'industrie indiquant qu'elles sont générées par l'IA", a indiqué le géant américain.

Meta va identifier "toute image générée par IA" sur ses réseaux sociaux !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le conseil de surveillance de Meta a pressé le groupe de mettre à jour rapidement ses politiques concernant les contenus manipulés, qu'ils soient issus de l'intelligence artificielle (IA) ou non, à l'approche de plusieurs scrutins majeurs à travers le monde (dont l'élection présidentielle américaine), le géant américain des réseaux sociaux, propriétaire de Facebook, Instagram et WhatsApp, prévoit de commencer à marquer les images créées à l'aide d'outils de génération par IA...

"Dans les mois à venir, nous étiquetterons les images que les utilisateurs publient sur Facebook, Instagram et Threads lorsque nous pourrons détecter des signaux standard de l'industrie indiquant qu'elles sont générées par l'IA", a assuré Nick Clegg, le responsable des affaires internationales de Meta, dans une note de blog.

Si le groupe californien a déjà commencé à étiqueter les images créées avec Meta AI dès son lancement, avec la mention "Imaginé avec l'IA", il souhaite également "pouvoir le faire pour les contenus créés à l'aide d'outils d'autres entreprises", telles que OpenAI (DALL-E), Microsoft, Adobe ou encore Midjourney.

Des sanctions

"Si les entreprises commencent à inclure des signaux dans leurs générateurs d'images, elles n'ont pas encore commencé à les inclure dans les outils d'IA qui génèrent du son et de la vidéo à la même échelle, de sorte que nous ne pouvons pas encore détecter ces signaux et étiqueter ce type de contenu provenant d'autres entreprises", a expliqué Nick Clegg.

A lire aussi...Comptage

Etant donné que son outil de détection n'est pas entièrement fiable, Meta va également demander aux utilisateurs de signaler toute photo, vidéo ou audio générée par IA lors de leur publication, en ajoutant une nouvelle case à cocher... Ceci sera applicable à la fois sur Facebook et sur Instagram. "Nous pourrons appliquer des sanctions s'ils ne le font pas", a averti le géant californien.

"Si nous déterminons qu'un contenu image, vidéo ou audio créé ou modifié numériquement présente un risque particulièrement élevé de tromper le public sur un sujet important, nous pourrons ajouter un étiquetage plus visible, le cas échéant, afin que les internautes disposent de plus d'informations et d'un meilleur contexte", a-t-il ajouté...

Plus d'un tiers de la planète devrait se rendre aux urnes cette année

Alors que l'année 2024 est considérée comme historique par le nombre d'élections qui vont se tenir dans le monde, l'inquiétude monte face à la possibilité que les géants de l'IA deviennent des vecteurs de "fake news". Plus d'un tiers de la planète devrait se rendre aux urnes cette année, notamment aux Etats-Unis, en Inde ou encore en Grande-Bretagne...

De son côté, l'entreprise californienne OpenAI, à l'origine de ChatGPT, a annoncé, dès janvier, préparer des outils contre la désinformation électorale pour tenter d'apaiser les craintes d'ingérence et s'assurer que ses services (l'agent conversationnel ChatGPT et le générateur d'images DALL-E) ne soient pas utilisés à mauvais escient.

Depuis plusieurs mois, les vidéos de deepfakes se multiplient sur les réseaux sociaux et sèment le doute. Lundi, le conseil de surveillance de Meta avait insisté sur la nécessité pour le groupe de mettre à jour rapidement ses règles sur les contenus manipulés, qu'ils impliquent ou non l'utilisation de l'intelligence artificielle, suite à une décision concernant un montage vidéo grossier mettant en scène le président américain Joe Biden...

Retrouvez notre dossier spécial money management avec IG !

©2024

Plus d'actualités Economie

Chargement en cours...

Toute l'actualité

Dossier

Dossier spécial money management

Dossier spécial money management

Bien gérer son portefeuille boursier passe par certaines règles de base incontournables : mettre en place un plan de trading efficace, diversifier ses placements, savoir se couvrir ou encore bien respecter son plan de marche, font partie de ces notions essentielles que nous abordons dans le cadre de notre dossier spécial money management !

Sommaire