»
»
»
Consultation

"Mes chers concitoyens vous allez travailler jusqu'à 70 ans ! " (L. Chatel)

"Mes chers concitoyens vous allez travailler jusqu'à 70 ans ! " (L. Chatel)

L'ancien ministre souhaite "aligner le public et le privé"...

'Mes chers concitoyens vous allez travailler jusqu'à 70 ans ! ' (L. Chatel)
Crédit photo © Europe 1

(Boursier.com) — Alors que vont s'engager les débats sociaux en vue d'une réforme des retraites en France, Luc Chatel -ancien Ministre de l'Education et vice-président délégué de l'UMP- s'est montré dubitatif face à la presse. Il demande ainsi au gouvernement de cesser son hypocrisie pour annoncer aux Français qu'ils devront travailler plus longtemps, jusqu'à 70 ans, soit 10 ans de plus que le discours tenu ces derniers jours par François Hollande... Par ailleurs, Luc Chatel s'est dit favorable à un alignement des retraites du public avec celles du privé.

Assumer l'allongement de la durée du travail à 70 ans !
Au nom du réalisme et du pragmatisme, Luc Chatel s'est voulu sans détour : Attendons de voir quel niveau de difficulté et quel niveau de réforme seront mis en oeuvre. Pendant 10 ans, depuis 2003, les socialistes ont nié l'évidence c'est-à-dire l'allongement de la durée de vie (...) et donc la nécessité de travailler davantage pour le financer. L'ancien Ministre estime d'ailleurs que le Gouvernement est d'une hypocrisie totale sur les réponses à apporter au problème des retraites, puisqu'il ne veut pas jouer sur l'âge de départ en retraite, par pure idéologie, parce que M. Hollande vient de remettre la retraite à 60 ans ! Partant du principe que l'âge d'arrivée sur le marché du travail est en moyenne de 26 ans pour 44 années de cotisation, Luc Chatel conclut : Il faut assumer et dire aux Français : mes chers concitoyens vous allez travailler jusqu'à 70 ans ! Il faut leur dire !... Pour financer les 15 années d'espérance de vie gagnées en 40 ans, il n'y a pas de secret : il faut du travail en plus ! Il faut donc assumer le fait que qu'il faut allonger la durée du travail au-delà des 62 ans. Cela veut dire aussi qu'il faut relever le nombre d'années nécessaires pour prendre sa retraite, a encore expliqué l'ancien Ministre lors du Grand Rendez-vous Europe 1/ i-Télé/ Le Parisien-Aujourd'hui en France. Selon Luc Chatel, la réforme des retraites n'est qu'une question de curseur, et de savoir quel est le point d'arrivée du gouvernement, un gouvernement qu'il enjoint d'assumer ses responsabilités dans sa volonté de diminuer le niveau des pensions.

Des réformes progressives, mais de fond !
Luc Chatel considère cependant que le problème des retraites ne peut pas être réglé pour l'éternité. Il préconise la mise en oeuvre de réformes progressives, arguant qu'il s'agit d'un mode moderne de gouvernance... L'ancien Ministre UMP souhaite donc des réformes de fond, progressivement mises en place et des prises de décisions qui, tous les jours, améliorent le système. L'ancien ministre soutient :On ne pourra pas réformer en une fois et pour toujours le système des retraites. Par contre, on peut par petites touches successives, à condition d'être d'accord sur les enjeux, réformer en profondeur le système.

Aligner les retraites du public et du privé
En ligne avec le courant politique qu'il incarne avec Jean-Pierre Raffarin à l'UMP, Luc Chatel a plaidé la convergence des régimes de retraite. Il faut aussi revoir l'organisation de notre système de retraite et aller vers une convergence de ses différents régimes. En d'autres termes, il faudra aligner le public et le privé !. Même si cela ne se fera pas du jour au lendemain, il faut un système de convergence, a-t-il confirmé...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com