Manuel Valls rend hommage à l'action d'Arnaud Montebourg

Manuel Valls rend hommage à l'action d'Arnaud Montebourg

"Je suis très fier d'avoir au sein de mon gouvernement des personnalités qui comptent, qui ont du caractère et qui ont aussi le sens du collectif et de l'intérêt général"

Manuel Valls rend hommage à l'action d'Arnaud Montebourg
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — "Je suis très fier d'avoir au sein de mon gouvernement des personnalités qui comptent, qui ont du caractère et qui ont aussi le sens du collectif et de l'intérêt général". Manuel Valls a, à son tour, rendu hommage à Arnaud Montebourg ce vendredi sur France Inter, alors que des rumeurs de presse donnaient le ministre de l'Economie sur le point de quitter le gouvernement. "Je veux saluer l'engagement et le travail du ministre de l'Economie qui veut préserver les intérêts stratégiques de notre pays. Je partage avec lui (...) cette même idée de l'indépendance et du patriotisme économiques", a déclaré le Premier ministre.

Le ministre de l'Economie avait démenti jeudi sur BFM TV les informations du 'Nouvel Observateur', qui fait état de son souhait de partir. "Il y a beaucoup de gens qui aimeraient que je démissionne, mais vous savez, nous avons décidé d'organiser le réarmement de l'économie et de l'Etat (...) donc il y a beaucoup de gens qui voudraient me voir démissionner, mais certainement pas au moment où nous sommes en train de soutenir et de sauver Alstom", a-t-il répondu.

Du mieux concernant Alstom

Concernant le dossier Alstom justement, Manuel Valls a estimé que l'action du gouvernement et du chef de l'Etat avait permis d'obtenir une amélioration des offres présentées par General Electric et par le tandem Siemens-Mitsubishi Heavy Industries . "Je constate que les offres de ces deux groupes ne cessent de s'améliorer. Nous avons encore aujourd'hui des réunions pour prendre progressivement cette décision en lien évidemment avec Alstom puisque c'est à l'entreprise in fine de décider", a-t-il déclaré...

François Hollande doit recevoir vendredi après-midi les dirigeants de GE et du tandem germano-nippon. Le conseil d'administration d'Alstom doit de son côté se réunir d'ici lundi pour statuer sur les deux offres.

©2014-2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !