»
»
»
Consultation

Loto du patrimoine : c'est parti !

Loto du patrimoine : c'est parti !

Créé par l'animateur Stéphane Bern, le loto du patrimoine est désormais accessible à tous ! Le 14 septembre prochain aura lieu un grand tirage au sort, avec un jackpot de 13 millions d'euros à la la clé...

Loto du patrimoine : c'est parti !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Destiné à financer la restauration des monuments en péril français, le loto du Patrimoine a démarré lundi... Un jeu à gratter est ouvert à ceux qui souhaitent soutenir le patrimoine en péril français, avec un grand tirage au sort spécial du loto qui aura également lieu le 14 septembre prochain...

270 sites français en danger

L'objectif : récolter au total 14 à 20 millions d'euros afin de subventionner la restauration de quelques 270 sites français.

Parmi eux, 18 sites dits "emblématiques" qui pourront être rénovés grâce à un financement plus conséquent. Ce projet lancé par le gouvernement est porté par Stéphane Bern, l'animateur. Une mission qu'il prend très à coeur, mais qui, selon lui, montre déjà quelques limites...

“Je suis arrivé la fleur au fusil et maintenant je vois toutes les attaques contre le patrimoine, y compris au sein du gouvernement ! (...) Je ne veux pas être un cache-misère”, a prévenu le présentateur de RTL, dans une interview accordée aux quotidiens régionaux du groupe Ebra.

Il s'est également ému au micro de RTL de la future rénovation du Grand Palais : "On est prêt à distribuer 450 millions pour le Grand Palais à Paris alors que les églises de nos campagnes sont en train de demander grâce parce que personne ne vient à leur secours" a-t-il regretté.

Stéphane Bern en porte-drapeau

Stéphane Bern a donc appelé à un élan national pour le patrimoine, afin de préserver les lieux culturels et historiques de l'Hexagone... Si ce projet lui tient à coeur, il n'est en revanche pas particulièrement attaché à la fonction qui lui a été donnée par l'Elysée et qu'il assure bénévolement, celle de "Monsieur Patrimoine", de la présidence Macron.

"Si à la fin de l'année je vois que j'ai échoué, discrètement je partirais", a-t-il ainsi poursuivi... Il ne se voit cependant pas abandonner sa mission de la même manière qu'un ministre ou autre un homme politique pourrait le faire sous le feu des projecteurs : "je ne veux pas faire de coup d'éclat, je ne vais pas faire une 'hulotte', je n'ai pas l'intention de faire une sortie fracassante !" a-t-il affirmé.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com