»
»
»
Consultation

Londres parvient à diviser par deux l'ardoise réclamée par l'UE

Londres parvient à diviser par deux l'ardoise réclamée par l'UE

La Grande-Bretagne ne versera qu'environ un milliard d'euros supplémentaires au budget de l'Union européenne, en deux échéances au cours du deuxième semestre 2015 et sans intérêts de retard.

Londres parvient à diviser par deux l'ardoise réclamée par l'UE
Crédit photo © Dylan Martinez

(Boursier.com) — Le ministre des Finances britannique ne cachait pas sa satisfaction vendredi à Bruxelles... George Osbourne a en effet réussi à obtenir de ses homologues européens, réunis pour l'Ecofin, une grosse ristourne sur la rallonge qui lui était réclamée pour le budget de l'UE. La Grande-Bretagne ne versera ainsi qu'un milliard d'euros supplémentaires environ, en deux échéances au cours du deuxième semestre 2015 et sans intérêts de retard.

Note divisée par deux

"Nous avons réduit la note de moitié, nous avons repoussé le paiement et nous ne paierons pas d'intérêts", s'est réjoui George Osbourne, cité par l'agence de presse Reuters. "La note, au lieu des 1,7 milliard de livres réclamées, s'élèvera à environ 850 millions de livres", a ajouté George Osborne. Il s'agit en effet d'une victoire, alors que Londres se voyait réclamer une contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros à régler avant le 1er décembre prochain.

Révision

A son arrivée dans la capitale belge, le chancelier de l'Echiquier avait répété que son pays jugeait "inacceptable" cette demande, en écho aux nombreuses protestations de son Premier ministre David Cameron ces dernières semaines. La contribution supplémentaire au budget communautaire réclamée avait été calculée à la suite d'une révision des statistiques qui a révélé une amélioration de l'état de santé de l'économie britannique...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com