»
»
»
Consultation

Loi Pacte : les grandes entreprises devront-elles bientôt publier les écarts de salaires ?

Loi Pacte : les grandes entreprises devront-elles bientôt publier les écarts de salaires ?

Un amendement au projet de loi Pacte vient d'être déposé par le député LREM Matthieu Orphelin à l'Assemblée nationale. Il pourrait obliger les grandes sociétés à divulguer les différences de salaires...

Loi Pacte : les grandes entreprises devront-elles bientôt publier les écarts de salaires ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les entreprises de plus de 5.000 salariés dans le monde ou 1.000 en France pourraient bientôt devoir justifier des écarts entre le salaire médian et la rémunération la plus haute...

C'est en tout cas ce que souhaite le député de la majorité, Matthieu Orphelin qui a déposé un amendement au projet de loi Pacte, arrivé cette semaine en discussion en commission à l'Assemblée nationale.

Engagement de campagne

Cette mesure reprend un engagement de campagne d'Emmanuel Macron rappelle le texte... "Si les salaires de dirigeants d'entreprises publiques ont été limités à 450 000 euros annuels, pour les entreprises privées, il n'existe pas de charte de bonne gouvernance", indique le document.

Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, s'y est dit favorable : "Je considère qu'on doit faire preuve de transparence et qu'il est bon dans une entreprise que les écarts salariaux ne soient pas trop importants pour garder la cohésion dans l'entreprise", a-t-il expliqué sur France 2.

Un avis que ne partage pas Christian Jacob, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée Nationale. "Est-ce que cela va apporter quelque chose à l'économie française et à la création d'emploi ? La réponse est non, ça n'a aucun intérêt", a réagi le député LR sur RTL.

257 fois plus que le SMIC

Afficher plus de transparence sur les différences de salaires, c'est justement ce que demandait l'ONG Oxfam qui lutte contre les inégalités. Selon un rapport de l'association, en 2016, les patrons du CAC 40 gagnaient en moyenne 257 fois plus que le SMIC et 119 fois plus que le salaire moyen au sein de leur entreprise. Un écart qui s'est creusé puisqu'il était de 97 en 2009.

Révéler les différences de salaires, le dispositif existe déjà aux Etats-Unis pour les entreprises cotées et une mesure similaire vient d'être votée au Royaume-Uni, elle entrera en vigueur l'an prochain...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com