Livreurs et VTC : les travailleurs indépendants élisent leurs représentants syndicaux

Livreurs et VTC : les travailleurs indépendants élisent leurs représentants syndicaux

Uber, Deliveroo... Cette élection doit permettre d'engager à l'automne de premières négociations entre syndicats et plateformes.

Livreurs et VTC : les travailleurs indépendants élisent leurs représentants syndicaux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C 'est une première... Plus de 120.000 travailleurs des plateformes de livraison et du secteur des VTC (Uber, Freenow, Deliveroo...) sont appelés à voter en ligne pour désigner leurs représentants, à partir de ce lundi et jusqu'au 16 mai.

Cette élection doit permettre d'engager à l'automne de premières négociations entre syndicats et plateformes. Issue de la loi mobilités datant de 2019, elle a été fixée en avril 2021 par une ordonnance qui prévoit l'instauration d'une représentation collective des travailleurs indépendants de plateformes de la mobilité (VTC, livraison), fondée sur une élection nationale. L'Autorité des relations sociales des plateformes d'emploi (ARPE), organisme "tiers de confiance" mis en place fin 2021, est en charge d'organiser cette élection et de veiller à son bon déroulement.

Rendez-vous "historique"

"ll s'agit d'un rendez-vous historique pour l'ensemble de ces professions. Avec l'organisation de ces élections notre ambition est claire : que le dialogue se développe entre les représentants des travailleurs et ceux des plateformes, pour leur permettre de bénéficier de nouveaux droits et d'exercer leur activité dans de meilleures conditions, tout en respectant le statut d'indépendant auquel la plupart d'entre eux est attachée", estime la ministre du Travail Elisabeth Borne, dans un communiqué.

Par son vote, chaque électeur contribue à la désignation de ses représentants parmi les 16 organisations candidates. Les organisations devront avoir recueilli au moins 5% des suffrages pour être reconnues représentatives. Elles pourront ainsi, dès l'été 2022, désigner les représentants qui seront chargés de porter les revendications des travailleurs indépendants (revenu, formation, organisation du travail, risques professionnels, etc.). Les listes des organisations candidates pour le secteur des VTC, et celui des livreurs de marchandises ont été publiées par l'ARPE, explique le ministère du Travail sur son site internet.

Néanmoins, tous les intéressés ne comptent pas voter, et le scrutin sera boycotté par plusieurs syndicats, estimant qu'il ne va faire que renforcer le statut d'indépendants pour empêcher de futurs procès de requalification en salariés. La France a choisi ce statut d'indépendants, contrairement à l'Espagne par exemple, qui a fait des livreurs et chauffeurs des salariés classiques.

Qui peut voter ?

Les travailleurs indépendants votent, quelle que soit leur nationalité, s'ils remplissent les conditions suivantes :

- Être inscrit sur les listes électorales en tant que travailleur indépendant exerçant dans le secteur des VTC, ou dans celui de la livraison de marchandises en véhicule à deux ou trois roues, motorisés ou non,
- Avoir réalisé au moins 5 prestations, pendant au moins 3 mois, par l'intermédiaire d'une plateforme de mise en relation entre juillet 2021 et décembre 2021.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !