»
»
»
Consultation

Limitation à 80 km/h : le nombre d'automobilistes flashés a doublé

Limitation à 80 km/h : le nombre d'automobilistes flashés a doublé

Depuis la mise en place de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, les flashs se multiplient sur les routes à cause des excès de vitesse trop fréquents.

Limitation à 80 km/h : le nombre d'automobilistes flashés a doublé
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La limitation de vitesse à 80km/h sur les routes secondaires, entrée en vigueur au début du mois de juillet coûte déjà cher aux automobilistes. Selon une information d'Europe 1, le nombre de personnes flashées depuis que cette nouvelle réglementation existe a doublé.

Les excès de vitesse se multiplient

Selon une source de la Sécurité routière interrogée par la radio, 260.000 flashs supplémentaires ont été comptabilisés depuis le début du mois de juillet par rapport à la même période l'année dernière, sur les routes secondaires. Au total, 500.000 personnes ont roulé en excès de vitesse durant le mois sur l'ensemble du réseau de l'Hexagone.

Europe 1 affirme également que le nombre de radars dégradés a considérablement augmenté. Le gouvernement se doutait que la mesure serait mal accueillie par le grand public, comme l'avait évoqué Edouard Philippe, Premier ministre, à Saint-Denis quelques jours avant sa mise en place : "Il ne m'a pas échappé que cette mesure suscitait une certaine forme d'impopularité".

Pour faire baisser la mortalité sur les routes

L'objectif de la mise en place de cette mesure réduisant la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires est d'améliorer les chiffres de la sécurité routière et ainsi de limiter le nombre de décès. Selon des expertises, 300 à 400 vies pourraient être sauvées et deux à trois milles accidents graves évités. Un premier bilan sera dressé dans deux ans, en juillet 2020.

Evidemment, cette réforme a un prix. Un panneau coûte environ 85 euros à produire, et en ajoutant le coût d'installation (main d'oeuvre, transport), la facture devrait avoisiner plus de 100 euros par pièce. La mise en place de 200.000 panneaux est prévue. L'État estime ainsi que cette mesure représentera une dépense comprise entre 6 et 12 millions d'euros.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com