Licornes françaises : du mythe à la réalité !

Licornes françaises : du mythe à la réalité !

La France s'impose désormais comme une plaque tournante reconnue de la tech européenne...

Licornes françaises : du mythe à la réalité !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Pour la 9ème année consécutive, GP Bullhound dévoile son rapport annuel intitulé " Titans of Tech - The Unicorn Party is slowing - Never waste a good after party ". La banque d'affaires y révèle une nouvelle année record pour la tech européenne, avec une création de valeur cumulée de plus de 1000 milliards de $ ainsi que la naissance d'autant de nouvelles licornes en un an qu'au cours des 3 dernières années combinées...

L'Europe comptabilise désormais 283 licornes, soit 10 fois plus qu'en 2014, dont 125 (44%) sont apparues au cours des 12 derniers mois. Néanmoins, le contexte économique incertain a entraîné un ralentissement global de l'écosystème, et la volatilité des marchés publics pousse les investisseurs du privé à la prudence...

L'Europe atteint de nouveaux sommets

L'écosystème tech européen a connu une croissance effrénée en 2021 grâce à des taux d'intérêt plus bas que jamais et une forte réserve de liquidités post-pandémie. Si l'activité a depuis considérablement ralenti, l'Europe a tout de même généré 125 nouvelles licornes, pour une valorisation cumulée de plus de 285 milliards de $, en seulement un an...

Avec 55 et 39 nouvelles licornes respectives, le secteur des logiciels à destination des entreprises (SaaS) et les Fintech représentent désormais plus de 2 tiers des licornes européennes. Elles sont suivies par les secteurs des Marketplaces (10), du divertissement (8) et du E-commerce (11), qui ont profité de l'adoption massive du numérique depuis le début de la crise sanitaire.

Le Royaume-Uni, qui avait cédé sa place à la Suède l'an passé, reprend la tête du classement en termes de valorisation cumulée. Cependant, c'est Israël qui est en tête de peloton avec 60 licornes à son actif, suivi par le Royaume-Uni (56), l'Allemagne (33) et la France (29), qui dépasse de loin la Suède (17).

Le "boom" des licornes françaises

La France a connu la croissance la plus importante de l'écosystème... Le nombre de megarounds (plus de 50 millions de $) a doublé et la valeur totale des levées tech a été multipliée par 4 ces 16 derniers mois. Une accélération qui a été permise par la participation d'investisseurs internationaux à fortes liquidités, des investissements publics dans la 'R&D' ainsi qu'une forte demande post-pandémie. Avec 16 nouvelles licornes, dont plusieurs sociétés renommées dans toute l'Europe, la France s'impose désormais comme une plaque tournante reconnue de la tech européenne.

Même si l'Hexagone est à la tête de 29 licornes, la valorisation moyenne de ces dernières (2,4 milliards de $) est en dessous de ses "cousines européennes" (3,8 milliards). Sous un autre angle, la valorisation totale cumulée des licornes françaises représente 70 milliards de $, un chiffre comparativement bas face aux statistiques suédoises (130 milliards $ pour 17 licornes) ou néerlandaises (89 milliards $ pour 9 licornes).

Un futur prometteur en Europe

Le rapport dresse également la liste des startups en lice pour le statut de licorne et ayant la capacité d'atteindre ce statut au cours des deux prochaines années... Ce "Top 50" a été établi suite à l'analyse de 100 startups et ces challengers proviennent majoritairement des secteurs du Software et de la Fintech. Le Royaume-Uni, la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse) et la France devraient donner naissance à une majorité de ces futurs champions.

Au sein de cette liste, on retrouve notamment 9 "pépites" françaises à l'image de Ecovadis (devenue licorne depuis), Agicap, Sendinblue, Akeneo, Alma, Front, Dashlane, Homa Games et Pennylane.

Avec la correction des marchés boursiers, la valorisation d'Adyen a chuté et l'Europe a perdu son seul Titan - société valorisée à plus de 50 milliards de dollars. Mais plusieurs champions de la Fintech, à l'image de Klarna, Checkout.com et Revolut, s'en approchent... Le ralentissement économique actuel va opérer une sélection naturelle et révélera les acteurs capables de s'adapter au marché et en voie de rentabilité.

L'écosystème technologique européen continue de montrer sa force, en témoigne la création de valeur record depuis l'année dernière. Aujourd'hui, alors que l'inflation atteint des sommets inégalés depuis 40 ans, la profusion de licornes ralentit et les startups en croissance seront probablement les plus touchées, puisque les investisseurs privilégient désormais la rentabilité à la croissance.” affirme Guillaume Bonneton, Partner France chez GP Bullhound.

“Néanmoins, l'activité se maintient et l'expérience montre que les fondateurs qui réagissent rapidement pourront accéder à des opportunités uniques, et ainsi se positionner comme leaders dans le futur paysage technologique.” souligne Joy Sioufi, Partner France chez GP Bullhound.

La tech européenne en chiffres clés

  • L'écosystème tech européen a franchi une nouvelle étape : environ 260 milliards de $ ont été investis en plus par rapport à l'année précédente
  • L'année écoulée a vu l'émergence de 125 nouvelles licornes, soit plus en un an qu'au cours des 3 dernières années réunies
  • 75% d'entre elles sont issues des univers du logiciel dédié aux entreprises et de la fintech
  • Le Royaume-Uni, Israël et la Suède représentent en valeur cumulée 530 milliards de $, soit la moitié de toutes les licornes en Europe
  • Mais la tendance commence à se dissiper. Au 2ème trimestre 2022, le financement des entreprises innovantes a baissé de près de 50%
  • Les investisseurs de “growth equity” représentent 70% du financement européen
  • Les IPO sont passées de 18 en 2021 à 1 en 2022 mais ce ralentissement va être compensé par les fusions et acquisitions
  • Cette année, aucune scaleup n'a dépassé la valorisation des 50 milliards de $

Le rapport peut être consulté dans son intégralité sur ce lien...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !