Les transports, un poste de dépenses de plus en plus lourd pour les Français

Les transports, un poste de dépenses de plus en plus lourd pour les Français

Selon une étude réalisée par OpinionWay pour Sofinscope, le coût des transports a grimpé de 35% en deux ans, atteignant 174 euros de dépenses par mois..

Les transports, un poste de dépenses de plus en plus lourd pour les Français
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A 174 euros par mois, le budget transports des Français est en forte hausse, selon la dernière enquête OpinionWay pour Sofinco et son baromètre Sofinscope dédié à la consommation des Français. Le coût moyen de ce poste de dépense, comprenant les abonnements, billets, carburant, parking ou encore assurance, est de 45 euros de plus qu'en 2020 (+35% en deux ans). Ce niveau n'avait pas été atteint depuis le milieu des années 2010.

"Au-delà de l'augmentation logique due à la fin des restrictions de déplacement, l'inflation et en particulier la hausse des prix du carburant ont un impact massif sur le montant de la facture mensuelle (évalué à 143 euros en octobre 2019, le budget transport a augmenté de 18% sur la période avant et après la pandémie)", souligne l'étude.

Dans le détail, pour les Français qui utilisent uniquement la voiture, la moto ou le scooter, le budget moyen dédié aux transports connait une hausse sensible de 64 euros, dépassant ainsi désormais la barre des 200 euros (216 euros chaque mois). En comparaison, ceux qui ont recours uniquement à d'autres modes de transport dépensent 105 euros (+25 euros).

Le budget prime sur les préoccupations écologiques

Le budget transports augmente également nettement pour les Français qui possèdent un vélo (197 euros mensuellement, soit 62 euros de plus). Selon l'étude, cette augmentation peut être imputée "aux possibles frais d'entretien plus réguliers dus à une utilisation plus fréquente".

Cette année, le prix est le critère de choix de son mode de transport qui progresse le plus. En effet, il est mentionné par 31% des Français (+7 points), et se place désormais devant le confort (25%). Entre outre, "la question budgétaire prime sur les préoccupations écologiques", souligne l'enquête. Seuls 15% des sondés font de l'impact sur l'environnement/la pollution un critère de choix principal...

Les Français incités à diversifier, voire changer leurs modes de transport...

A noter également que le prix représente une importance particulière pour les Français aux revenus les plus modestes, puisque 36% de ceux qui gagnent moins de 2000 euros par mois le considèrent comme "un critère primordial" (3ème critère), tandis qu'ils sont 28% parmi ceux dont le revenu est supérieur ou égal à 3.500 euros et plus (4ème critère).

"Cette flambée des prix a pour conséquence d'inciter les Français à diversifier voire changer leurs modes de transport en favorisant les mobilités durables", fait remarquer l'étude. En effet, 65% des personnes interrogées envisagent de réduire leur utilisation de la voiture avec la hausse des prix du carburant et 36% ont envie d'acheter un véhicule électrique/hybride à cause de cette augmentation...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !