Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les professionnels du tourisme appellent à instaurer les tests antigéniques dans les aéroports

Les professionnels du tourisme appellent à instaurer les tests antigéniques dans les aéroports

"La mise en place des tests antigéniques permettrait un diagnostic rapide sur les plateformes aéroportuaires françaises sachant que la plupart des grands aéroports européens se dotent de ce dispositif", estiment les professionnels du secteur...

Les professionnels du tourisme appellent à instaurer les tests antigéniques dans les aéroports
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bientôt des tests antigéniques dans les aéroports ? Alors que le tourisme parvient difficilement à redresser la barre, les professionnels du secteur ont lancé ce mercredi un appel au gouvernement pour qu'il autorise la mise en place de ces tests, qui permettent en moins de 30 minutes de savoir si une personne est positive au Covid-19, dans les aéroports.

"La mise en place des tests antigéniques permettrait un diagnostic rapide sur les plateformes aéroportuaires françaises sachant que la plupart des grands aéroports européens (Milan, Rome, Francfort, Londres, etc.) se dotent de ce dispositif", ont ainsi écrit BAR France, CLIA, FNAM, GIFAS, IATA, Les Entreprises du Voyage, SCARA, SETO, UAF, UMIH, dans un communiqué commun.

Le déploiement de ces tests permettrait en effet, selon eux, de lever certaines contraintes qui freinent actuellement les voyageurs à partir, alors que les professionnels des voyages et du tourisme espèrent une reprise rapide de l'activité.

Chute de 70% du trafic aérien

"L'embellie de cet été ne s'est pas confirmée, le rebond de la Covid-19, la fermeture des frontières, une situation économique dégradée ont entraîné une forte réduction de la demande de transport aérien pour les mois à venir. A ce stade, selon IATA, la chute du trafic aérien est de l'ordre de 70% sur l'ensemble de l'année 2020", rappellent les professionnels du tourisme.

"L'ensemble des acteurs se doit de proposer aux passagers une solution pour voyager dans les meilleures conditions sanitaires possibles malgré la pandémie", ont-ils également estimé, alors que les passagers n'ont actuellement "aucune visibilité sur les contraintes sanitaires et l'ouverture des frontières".

"Un effort d'uniformisation des mesures permettrait à ces derniers de voyager et d'augmenter ainsi le niveau d'activité d'une industrie fortement sinistrée qui lutte pour sa survie. De plus, les avionneurs et IATA, soulignent la faible probabilité des contaminations en avions", ajoutent-ils.

"Il nous faut une façon de faire plus fluide"

"Il nous faut une façon de faire plus fluide et ces tests font partie du dispositif qu'on pourrait mettre en place rapidement" pour faire revenir les voyageurs dans les aéroports, a plaidé de son côté Valérie Boned, secrétaire générale des Entreprises du voyage, sur 'BFM Business', rappelant qu'il y a "plein de villes en Europe" où ces tests antigéniques sont déjà imposés, comme à Milan, Rome ou encore Francfort.

"C'est l'un des dispositifs qui va permettre de se dire à nouveau qu'on peut voyager, même avec des contraintes", a-t-elle insisté. Si elle reconnaît que les tests antigéniques ne sont pas aussi fiables que les tests PCR, Valérie Boned estime que "de toute façon, on n'arrive pas à répondre aux tests PCR" puisqu'attendre 24 à 72 heures pour obtenir un résultat, "c'est impossible" avant de partir en voyage...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !