»
»
»
Consultation

Les petits secrets des milliardaires qui ont fait fortune en bourse

Les petits secrets des milliardaires qui ont fait fortune en bourse

Les financiers qui ont fait fortune en Bourse ont souvent leurs petits secrets et des stratégies d'investissement qu'ils suivent à la lettre afin d'afficher des performances souvent hors du commun... A vous de jouer !

Les petits secrets des milliardaires qui ont fait fortune en bourse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Certains sont connus du grand public d'autres nettement moins... Les financiers qui ont fait fortune en Bourse ont souvent leurs petits secrets et des stratégies d'investissement qu'ils suivent à la lettre afin d'afficher des performances hors du commun...

De loin l'investisseur le plus célèbre de la planète, le PDG du groupe Berkshire Hathaway, surnommé "l'oracle d'Omaha", Warren Buffett, âgé de 88 ans, est à la tête d'une gigantesque fortune personnelle de plus de 90 Mds$, ce qui en fait l'un des hommes les plus riches au monde !

La SIMPLICITE d'abord

L'un de ses mots d'ordre est simple : "N'investissez jamais dans une entreprise dont vous ne comprenez pas l'activité !"... Après avoir longtemps été allergique aux valeurs technologiques, Buffet s'est malgré tout laissé convaincre sur le tard par le groupe Apple dans lequel il a largement investi ces derniers mois...

L'autre "recette" du gourou fleure aussi le bon sens : soyez patient ! Un investissement doit durer plusieurs années : "Si vous n'êtes pas prêt à conserver une action pendant 10 ans, ne songez même pas à la détenir pendant 10 minutes" car "le temps est l'ami des bonnes entreprises et l'ennemi des mauvaises". Parmi ses grandes réussites figurent les investissements massifs réalisés dans les groupe Coca-Cola ou Walt Disney...

Bon sens et grosses plus-values

Si tout le monde connaît (ou presque) Warren Buffet, quel investisseur boursier débutant n'a pas écouté ou lu les précieux conseils de Peter Lynch avant de se lancer sur le marché ? Ce dernier a dirigé le Fonds Fidelity Magellan pendant plus de 13 ans avec un rendement annuel moyen de près de 30% !

Lui aussi adepte du bon sens en bourse et des concepts simples mais efficaces, les punchlines de Lynch font partie des "incontournables" sur les marchés : "N'investissez en bourse que l'argent qu'il vous est possible de perdre !" En clair, n'ayez par les yeux plus gros que le ventre et ne vous retrouvez pas dos au mur faute de liquidité, pris au piège des soubresauts des marchés boursiers.

En clair, pour réussir, il faut avoir les reins assez solides pour ne pas lâcher prise au premier coup de feu. Sa recette : de la discipline, plus que de l'intelligence, et surtout ne pas paniquer par "gros temps", en sachant qu'après la pluie revient le beau temps... à condition d'avoir les moyens de l'attendre !

La patience d'abord...

Fondateur et gestionnaire du plus grand fonds obligataire au monde, PIMCO, Bill Gross est devenu le gérant vedette en 2014 de la société financière Janus Capital. Diplômé de l'université Duke, il est connu pour ses prises de positions prudentes et son grand recul sur les événements financiers...

Son secret : la patience ! La preuve ? William Gross a commencé une collection de timbres au début des années 1990. 15 ans plus tard il est devenu l'un des rares collectionneurs au monde à parvenir à réunir une collection complète des timbres classiques des États-Unis émis au XIXème siècle... Comme quoi la patience paie, même si les marchés ne vont pas toujours dans votre sens : Au printemps 2018, notre homme anticipait une forte tension sur les taux d'intérêt allemands qui n'a pas eu lieu... Partie remise ?

Des convictions que diable !

George Soros, est né en 1930 à Budapest... Il est devenu l'un des milliardaires américains parmi les plus célèbres au monde après avoir fait "tomber" la Livre Sterling en septembre 1992, en dégageant un profit de 2 milliards de dollars dans la manoeuvre... Sa fortune est évaluée à quelque 8 Mds$. Sa recette : avoir des convictions et s'y tenir...

Dans le cas de la Livre Sterling, sûr de son analyse, il n'a pas hésité à affronter la banque centrale britannique et de nombreux fonds d'investissement qui ne croyaient pas à sa stratégie, sans parler d'une partie de la presse qui prédisait sa perte...

Plus récemment, en mai 2018, le stratège a prédit une crise majeure qui pourrait bouleverser le monde : la cause ? La fuite des capitaux des marchés émergents et l'envolée du dollar qui risquent de provoquer une nouvelle crise financière internationale. Pour le milliardaire américano-hongrois, la résiliation de l'accord nucléaire avec l'Iran et la destruction de l'alliance transatlantique entre l'Union européenne et les États-Unis sont des indices précurseurs avant un choc mondial qui pourrait finir par arriver... Mais comme aiment le rappeler certains boursiers, "le pire n'est jamais certain".

De la lucidité et du courage

A 68 ans, Raymond Dalio fait presque figure de jeune homme parmi nos gourous... Il dispose d'une fortune de 17,7 Mds$. Le fondateur de la société d'investissement Bridgewater fait partie de ceux qui ont profité de la crise financière de 2007 en anticipant la chute des marchés boursiers...

Comme dans le cas de Soros, il convenait ici de ne pas écouter les nombreux avis rassurants de certains économistes et des banquiers centraux et de se tenir à ses convictions initiales : le pire finirait bien par arriver ! Pour Dialo, l'important est de rester lucide dans son analyse sans succomber au chant des sirènes qui sont nombreuses sur les marchés... La suite de la crise lui a donné raison avec l'effondrement des indices pris dans la tempête des "subprimes".

Du sang froid à revendre

Lui aussi grand spécialiste des junk bonds des années 80, Carl Celian Icahn dispose d'une fortune évaluée à environ 20 milliards de dollars par Forbes... Agé de 82 ans, il est le Fondateur de Icahn Capital Management. Désigné fin 2016 comme conseiller spécial de Donald Trump pour l'assister dans certaines réformes économiques, il a cependant abandonné le navire dès le mois d'août 2017 sur fond de gros remous dans l'équipe dirigeante américaine.

C'est lui qui a inspiré le film "Wall Street" d'Oliver Stone dans les années 80. Autant dire que les états d'âmes ne sont pas son fort et son sang froid sa règle d'or...

Exemple : Alors que le microcosme financier était pris de panique à l'écoute des résultats de l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche fin 2016, ce dernier a pris le contrepied des investisseurs. "Je n'ai jamais cru que l'élection de Trump soit forcément mauvaise pour les marchés" a-t-il expliqué.

Preuve de son sang froid, notre homme a investi 1 milliard de dollars lorsque le marché a ouvert dans la foulée de l'élection américaine. De quoi empocher une belle plus-value dans les jours qui ont suivi puisqu'après quelques hésitations initiales les indices de Wall Street ont finalement grimpé vers leurs sommets historiques dans les semaines qui ont suivi l'élection de Donald Trump !

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com