Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les masques chirurgicaux peuvent être lavés et réutilisés !

Les masques chirurgicaux peuvent être lavés et réutilisés !

Bonne nouvelle pour le porte-monnaie et la planète, assure l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir...

Les masques chirurgicaux peuvent être lavés et réutilisés !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les masques chirurgicaux, normalement destinés à être jetés après 4 heures d'utilisation, conservent de très bonnes capacités de filtration après dix lavages en machine à 60 degrés, selon l'UFC-Que Choisir.

Deux des masques (achetés chez Auchan et Leclerc) mis à l'épreuve dans le cadre de tests étaient des chirurgicaux véritables, revendiquant la norme EN 14683 et s'affichant de type 1 assurant 95 % d'efficacité de filtration bactérienne. Le troisième, acheté en parapharmacie, ne prétendait pas être plus qu'un masque "de confort" et n'arborait aucun marquage officiel, "mais ressemblait à s'y méprendre à un masque chirurgical", écrit l'association de défense des consommateurs.

Capacités de filtration maintenues

À l'état neuf, les trois masques arrêtaient plus de 98% des particules de plus de 3 µm, soit bien au-delà des 90% des masques en tissu les plus filtrants, notre point de repère. "Après 10 lavages, et autant de passages au sèche-linge et de repassages doux au plus faible réglage du fer, leurs capacités de filtration se sont maintenues à un niveau suffisant pour un usage grand public : 100% pour l'un des chirurgicaux, 90% pour le second et 98% pour le masque de confort", écrivent les auteurs de l'étude.

Bons résultats

Côté respirabilité, un des masques chirurgicaux ne remplissait pas les exigences des masques en tissu de la garantie officielle, à neuf comme après lavages, mais s'en approchait suffisamment pour assurer un usage confortable lors d'activités calmes. Les deux autres modèles se situaient très au-delà du minimum requis...

"Nos résultats confirment ce que des chercheurs avaient déjà découvert, sans toutefois publier le résultat de leurs expériences. Contrairement aux consignes officielles, la réutilisation des masques chirurgicaux pour un usage non médical est donc envisageable sans compromettre leurs performances, y compris après passage au lave-linge", conclut l'UFC-Que Choisir. Ils se hissent au niveau des masques en tissu lavables 10 fois, tout en étant nettement moins coûteux à l'unité.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !