Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les marchés émergents connaissent un déficit d'investissement massif !

Les marchés émergents connaissent un déficit d'investissement massif !

Le risque perçu autour des marchés émergents est un obstacle majeur à l'investissement.

Les marchés émergents connaissent un déficit d'investissement massif !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les recherches de Standard Chartered, issues de la dernière étude 'The $50 Trillion Question' montrent que près de deux tiers (64%) des actifs sous gestion sont investis dans les marchés développés d'Europe et d'Amérique du Nord. L'Asie, qui comprend un certain nombre de marchés développés, en absorbe 22%, tandis que seulement 2%, 3% et 5% des actifs sont investis respectivement au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique du Sud.

Cela contraste avec le fait que 88% des investisseurs affirment que les investissements dans les marchés émergents ont égalé ou surpassé ceux réalisés dans les marchés développés au cours des trois dernières années.

Le risque perçu autour des marchés émergents est un obstacle majeur à l'investissement. Plus des deux tiers des investisseurs pensent que les marchés émergents sont à haut risque, contre 42% pour les marchés développés.

En outre, la crise du Covid-19 a rendu plus difficile pour les marchés émergents d'obtenir les investissements dont ils ont besoin. Pas moins de 70% des investisseurs estiment que la pandémie a encore creusé le déficit de capitaux...

Quels sont les marchés qui perçoivent le plus d'investissements ?

Amérique du Nord 26%
Europe 38%
Asie 22%
Moyen-Orient 2%
Afrique 3%
Amérique du Sud 5%
Australie / Océanie 4%

Simon Cooper, CEO, Corporate, Commercial and Institutional Banking, chez Standard Chartered explique : "De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années pour mettre en place les ODD, mais cette étude montre clairement la nécessité d'accélérer. Une prise de conscience avec une augmentation sans précédent des investissements du secteur privé, parallèlement aux investissements et engagements publics, sera nécessaire pour combler l'écart et atteindre les objectifs des ODD pour 2030."

"Il n'y a pas de réponse unique à l'étude $50 Trillion Question, mais il est évident que les investisseurs doivent élargir leur champ d'action au-delà des marchés développés si nous voulons atteindre ces objectifs... Les économies émergentes offrent aux investisseurs une opportunité unique : des rendements élevés combinés à la possibilité d'avoir un impact positif significatif. Il est temps de la saisir !"

Impact positif

L'étude $50 Trillion Question fait suite à la publication 'Opportunity2030 : The Standard Chartered SDG Investment Map' qui, la première, a révélé l'opportunité de plusieurs milliards de dollars pour les investisseurs du secteur privé pour les aider à atteindre les ODD dans les marchés émergents.

Le panel d'investisseurs de l'étude The $50 Trillion Question est composé de gestionnaires d'actifs des 300 premières sociétés de gestion d'actifs au monde. Avec des actifs sous gestion combinés de plus de 50.000 milliards de dollars (l'équivalent de la moitié du PIB mondial), la manière dont les gestionnaires d'actifs de notre enquête choisiront d'investir aura un impact énorme sur la capacité de l'humanité à résoudre certains des plus grands problèmes du monde. Cette étude est basée sur des entretiens approfondis avec le panel, menés entre juillet et août 2020...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !