»
»
»
Consultation

Les magasins Monoprix condamnés à tirer le rideau à 21h à Paris

Les magasins Monoprix condamnés à tirer le rideau à 21h à Paris

La Cour d'appel de Paris a estimé que l'enseigne n'offrait pas de contreparties suffisantes à ses salariés concernant le travail de nuit. Les magasins devront fermer à 21h00...

Les magasins Monoprix condamnés à tirer le rideau à 21h à Paris
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les magasins Monoprix devront fermer leurs portes au plus tard à 21h00 dans la capitale, sous peine de payer une astreinte de 30.000 euros par infraction... C'est ce que leur impose un arrêt de la Cour d'appel de Paris. Elle estime en effet que l'accord signé au sein de l'entreprise en décembre 2016 ne prévoit pas de contreparties suffisantes en termes de gardes d'enfants ou encore de moyens de transports pour les salariés.

Il ne garantit "pas de mesures suffisantes destinées à faciliter l'articulation entre l'activité professionnelle nocturne et les responsabilités familiales".

Une victoire pour les salariés

Concernant les 5 magasins situés dans les zones touristiques internationales où la loi autorise l'ouverture des boutiques jusqu'à minuit, la Cour considère que l'accord "ne prévoit pas des modalités de recours au travail en soirée (...) conformes aux exigences légales". C'est donc une petite victoire pour les salariés...

Des contraintes d'organisation...

Une décision dont se félicite d'ailleurs le syndicat Clic-P qui regroupe plusieurs organisations syndicales : CGT, SCID, SECI-Unsa et Sud.

Cet appel casse la décision du tribunal de grande instance de Paris du 6 juillet 2017 qui avait débouté le collectif. Les syndicalistes rappellent que le travail de nuit "augmente grandement les risques de cancer et pose aux salarié.e.s des contraintes d'organisations insurmontables".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com