»
»
»
Consultation

Les industriels plus optimistes pour l'investissement en 2019

Les industriels plus optimistes pour l'investissement en 2019

Ils tablent sur une progression de 10% de leurs investissements, contre une prévision de +4% en novembre...

Les industriels plus optimistes pour l'investissement en 2019
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les industriels français anticipent désormais une hausse de 10% des investissements cette année par rapport à 2018, après une stabilisation attendue sur l'année écoulée, selon l'enquête trimestrielle de l'Insee publiée mardi. Il s'agit donc d'une embellie : à titre de comparaison, dans la précédente édition de cette enquête, publiée en novembre, ils anticipaient une hausse de leurs investissements de 4% cette année et évoquaient un recul de 1% en valeur l'an dernier.

Pour 2019, la révision à la hausse par rapport aux premières prévisions de l'automne dernier se manifeste dans tous les secteurs, en particulier dans la fabrication des biens d'équipement, dont les investissements sont attendus en hausse de 16% cette année (+3% dans l'enquête de novembre).

Forte révision dans l'automobile

Dans les autres secteurs, la révision à la hausse des prévisions d'investissements est aussi significative, qu'il s'agisse de la fabrication de matériel de transport (+11% contre +3%), de l'agroalimentaire (+6% contre +3%) ou des autres industries (+10% attendu contre +4% précédemment). Au sein de la fabrication des matériels de transport, la révision est particulièrement forte dans l'automobile (+18% contre +8% auparavant).

Les résultats de cette enquête mettent également en évidence que les industriels sont plus nombreux à anticiper une hausse plutôt qu'une baisse de leurs investissements au premier semestre 2019.

L'investissement dans l'industrie représente environ un quart de l'investissement productif en France. La prévision d'investissement pour l'ensemble de l'année pourrait être révisée au cours des prochains trimestres, prévient l'Insee... "En moyenne depuis 2003, la prévision que les entreprises émettent en janvier est supérieure de trois points à réalisation constatée in fine, en juillet l'année suivante", précise l'institut dans son communiqué.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com