»
»
»
Consultation

Les Gilets jaunes ont pesé sur la croissance à hauteur de 0,2 point

Les Gilets jaunes ont pesé sur la croissance à hauteur de 0,2 point

Les manifestants préparent un 16ème samedi de mobilisation, alors que les derniers sondages montrent un essoufflement du soutien des Français, jusqu'ici très fort et durable.

Les Gilets jaunes ont pesé sur la croissance à hauteur de 0,2 point
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le ministre de l'Economie et des Finances a évalué jeudi à 0,2 point de croissance l'impact négatif cumulé pour l'économie française des perturbations enregistrées depuis le début du mouvement des "Gilets jaunes" mi-novembre.

"C'est un coût qui est très élevé, c'est de l'ordre de 0,2 point de croissance trimestrielle donc, c'est important", a déclaré Bruno Le Maire sur Public Sénat, alors qu'il était interrogé sur les répercussions des quinze samedis de mobilisation qui se sont succédé depuis la mi-novembre.

Un impact plus lourd qu'anticipé

Le gouvernement français estimait jusqu'ici que l'impact de ce mouvement social avait amputé d'au moins 0,1 point la croissance du quatrième trimestre 2018, ce qui représente environ 2,5 milliards d'euros. L'économie française a enregistré une croissance de 0,3% au quatrième trimestre 2018 et de 1,5% sur l'ensemble de l'année, selon la deuxième estimation publiée jeudi par l'Insee.

Le ministère de l'Economie estimait il y a quelques semaines à plusieurs milliards d'euros la perte de chiffre d'affaires des professionnels touchés par les défilés, souvent émaillés de violences, organisés chaque samedi dans le pays. Fin janvier, 4.577 entreprises avaient demandé à bénéficier du dispositif d'activité partielle auprès des services du ministère du Travail, ce qui représente 66.000 salariés pour 36 millions d'euros de soutien.

16ème rendez-vous pour les "Gilets jaunes"

Les manifestants préparent un 16ème samedi de mobilisation, alors que les derniers sondages montrent un essoufflement du soutien des Français, jusqu'ici très fort et durable. Selon un sondage Odoxa publié cette semaine, pour la première fois depuis novembre, une nette majorité de Français (55 %) demande l'arrêt du mouvement des "Gilets jaunes".

Sur Public Sénat, Bruno Le Maire a estimé que "les manifestations aujourd'hui ne mènent plus nulle part. Elles mènent à une impasse."

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com