Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les Français travaillent moins le samedi, mais davantage le dimanche

Les Français travaillent moins le samedi, mais davantage le dimanche

D'après les dernières donnée de l'Insee

Les Français travaillent moins le samedi, mais davantage le dimanche
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Insee s'est penché dans son portrait annuel de l'Hexagone sur les activités des Français le week-end, qui reste selon l'institut un "temps de partage et de repos". Cette étude montre que depuis 25 ans, le temps de travail est en baisse le samedi, mais en hausse le dimanche, alors que ce dossier est au coeur de l'actualité...

"En 1986, 36% des personnes en emploi travaillaient plus d'une heure le samedi et 13% plus d'une heure le dimanche, contre respectivement 30% et 17% en 2010. Le travail le dimanche touche donc de plus en plus de personnes. C'est d'autant plus vrai si l'on prend en compte toutes les personnes travaillant de manière habituelle ou occasionnelle le dimanche puisque c'est le cas de 31 % des personnes en emploi en 2010", écrit l'institut de la statistique.

Plus de travail le dimanche

Quelques secteurs d'activité sont concernés : l'agriculture, l'hôtellerie-restauration, le commerce ou les transports. En 1986, travailler plus d'une heure un jour de week-end concernait essentiellement les indépendants et les cadres et professions libérales (35% d'entre eux). Mais quinze ans plus tard, les indépendants sont encore plus nombreux à travailler plus d'une heure un jour de week-end (54 % d'entre eux). Du côté des employés, les statistiques montent aussi : "ils étaient 25 % à travailler plus d'une heure un jour de week-end en 1986 et sont 29 % en 2010. En revanche, les cadres et professions libérales sont nettement moins nombreux dans ce cas puisqu'ils ne sont plus que 21 % à travailler plus d'une heure un jour de week-end", décrypte l'Insee.

Emmanuel Macron a esquissé mi-octobre son projet de loi, qui doit permettre de lever les "blocages" de l'économie française et doper son potentiel de croissance, et qui comprend aussi le dossier épineux des professions réglementées. Il a annoncé qu'il y aurait "au moins cinq dimanches ouverts dans l'année et la possibilité d'aller jusqu'à 12", à la discrétion des maires et présidents de regroupements de communes. "Nous devons permettre à celles et ceux qui veulent travailler de  pouvoir travailler le dimanche lorsque c'est leur volonté, lorsqu'ils sont compensés comme il se doit en termes salariaux et en termes de repos, mais parce qu'ils veulent accéder à ce plus d'activité", avait-il déclaré...

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com