Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les Français sont de plus en plus préoccupés par leur retraite

Les Français sont de plus en plus préoccupés par leur retraite

Ils sont pourtant moins nombreux à mettre de côté pour leurs pensions...

Les Français sont de plus en plus préoccupés par leur retraite
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les Français et la retraite, tout un paradoxe...! S'ils sont de plus en plus préoccupés par le sujet (54% contre 51% l'an dernier), ils sont aussi moins nombreux à épargner pour leur pension, montrent les derniers résultats du baromètre Deloitte.

En outre, 63% des actifs pensent que leur pension ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers. Il faut dire qu'en un an, les prévisions de taux de remplacement ont nettement reculé. Les sondés qui disent avoir une idée du montant de leur future retraite (82% du panel) estiment en effet qu'ils toucheront environ 53% de leur salaire de fin de carrière. Il y a un l'estimation était de 57%. Chez les moins de 35 ans, la retraite future est même estimée à 44% du dernier salaire (contre 53% l'an passé).

Moins d'épargnants y compris chez les plus aisés

Tout devrait donc porter les Français à mettre de l'argent de côté en prévision de cette échéance. D'autant que la retraite arrive bien en tête des motivations d'épargne (devant la constitution d'un patrimoine et l'aide à la famille). Ceci étant, les actifs sont de moins en moins nombreux à le faire. Ils ne sont plus que 53% dans ce cas cette année, contre 61% l'an dernier. Un recul qui touche de manière assez uniforme toutes les catégories d'âges.

Il est de surcroît intéressant de noter que si le phénomène concerne en premier lieu ceux qui gagnent moins de 20.000 euros par an (39% épargnent contre 52% auparavant), les plus aisés (au-delà de 50.000 euros par an) ont aussi levé le pied puisque la part d'épargnants dans cette catégorie a reculé de 9 points, à 67%.

L'assurance-vie séduit à nouveau

L'étude n'en précise pas les raisons mais le niveau d'épargne consacré à la retraite tend à montrer que les Français ont de moins en moins de marge de manoeuvre dans ce domaine. De fait, la part de ceux qui épargnent entre 6% et 10% de leurs revenus a baissé de 4 points (29%) alors que les Français qui épargnent moins de 5% de leurs revenus sont plus nombreux qu'il y a un an (+4 points à 47%). Ceux qui préparent leur retraite semblent en tout cas un peu plus ouverts au risque afin d'obtenir du rendement. D'ailleurs ceux qui privilégient l'assurance-vie sont désormais aussi nombreux (28%) que ceux qui optent en priorité pour les livrets (29%), alors que l'an dernier l'avantage était clairement aux livrets.

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !