Les Français face à la flambée des prix du carburant : l'éthanol ou l'électrique ?

Les Français face à la flambée des prix du carburant : l'éthanol ou l'électrique ?

Plus des 2/3 d'entre eux songent à se tourner vers l'éthanol selon la dernière Étude Odopass

Les Français face à la flambée des prix du carburant : l'éthanol ou l'électrique ?
Crédit photo © Vokswagen

(Boursier.com) — Alors que les prix des carburants n'en finissent plus d'atteindre des sommets sur fond de guerre en Ukraine, Odopass, application tiers de confiance qui accompagne les particuliers de l'achat à la revente de leur véhicule d'occasion, a souhaité connaître l'impact de cette hausse sur les usages et comportements des automobilistes français.

Menée auprès d'un échantillon représentatif de 1.404 automobilistes, l'enquête aboutit à des résultats qui pourront surprendre...

Avec un budget sous pression, 7 automobilistes sur 10 changent leurs habitudes

Le chiffre est sans appel... Malgré le coup de pouce du gouvernement, 77% des Français ressentent la hausse des prix du carburant sur leur budget. Pour faire face à cette envolée, 68% modifient leurs habitudes contre plus d'un tiers déclarant ne pas les avoir changées.

Chez les premiers, la solution première pour réduire la note consiste à mettre le pied sur le frein : 75% d'entre eux utilisent moins leur voiture (42%) ou conduisent plus doucement pour limiter leur consommation de carburant (33%), tandis que 2 sur 10 cherchent des stations où les prix sont moins élevés.

Les Français n'ayant pas changé leurs habitudes, quant à eux, se divisent presqu'à parts égales entre ceux qui n'ont pas bouleversé leurs usages faute d'une autre possibilité (54%) et ceux qui, tout simplement, n'en ressentent pas encore le besoin...

L'Éthanol, l'alternative no1 aux carburants traditionnels

Plus globalement, la flambée des prix du carburant pousse-t-elle les Français à envisager une alternative à l'essence et au diesel ? Là encore, les réponses sont très contrastées : 54% ne songent pas à se détourner des carburants traditionnels, contre 46% qui disent penser à d'autres possibilités.

Du côté des Français encore peu enclins à abandonner essence ou diesel, on pointe le coût trop élevé des énergies alternatives (49%) ou les contraintes trop importantes (recharges, autonomie, ...) qu'elles génèrent (35%).

C'est cependant du côté des Français déclarant envisager des alternatives aux carburants fossiles que les réponses sont les plus marquantes. En effet, plus de 7 sur 10 pensent à installer un convertisseur Éthanol sur leur véhicule, contre seulement 17% qui songent à l'achat d'une hybride rechargeable et 9% d'une électrique...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !