Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les Français en "manque de repères" sur les placements financiers

Les Français en "manque de repères" sur les placements financiers

Le rapport entre la rémunération d'un placement financier et son degré de risque est mal maîtrisé par une proportion importante des Français, selon une étude publiée lundi...

Les Français en 'manque de repères' sur les placements financiers
Crédit photo © iStock

(Boursier.com) — Seulement 2 Français sur 10 estiment avoir une connaissance élevée en termes de questions financières, selon une enquête Audirep pour la Banque de France. Une minorité (18%) des sondés sont considérés comme des "experts" de ces questions, mêlant connaissance et intérêt...

Les autres sont considérés comme "éloignés" (46%), avec à la fois une connaissance et un intérêt faibles, tandis que 34% sont distanciés - connaissance faible mais intérêt élevé...

Méconnaissance des risques de placement

L'étude annuelle menée sur l'éducation financière en France montre que le rapport entre la rémunération d'un placement financier et son degré de risque est mal maîtrisé par une proportion importante des Français.

Interrogés sur le niveau de taux d'intérêt à partir duquel une proposition de placement sûr et disponible leur paraîtrait "trop belle pour être vraie", 60% des répondants indiquent ne s'interroger qu'à partir de 3%, tandis que 44% trouvent une proposition suspecte à partir de 4%...

"À titre de comparaison, la rémunération du livret A est actuellement fixée à 0,5%, le rendement des contrats d'assurance-vie en euros s'étant par ailleurs établi autour de 2% en 2019", peut-on lire dans un communiqué.

"La Banque de France rappelle à cet égard qu'il n'existe pas de placement financier permettant de garantir à la fois la sécurité du capital, une grande disponibilité et un rendement élevé et appelle les ménages comme les entrepreneurs à la plus grande vigilance quant à de telles propositions qui circulent sur internet et les réseaux sociaux", écrit l'institution.

Questions et difficultés

Autre enseignement de cette étude : 30% des Français ont rencontré au cours des deux dernières années une difficulté ou eu une interrogation en matière de banque ou d'assurance. Un des sondés évoque par exemple son incompréhension face à une banque "qui refuse de nous accorder un prêt alors que nous répondons à tous les critères demandés". Les tentatives de hameçonnage, mails et SMS frauduleux, font partie des difficultés les plus citées...

Division, inflation, Livret A

Cette étude est aussi chaque année l'occasion de tester le niveau de connaissance des répondants. Ils sont huit sur dix à maîtriser le calcul d'une division, mais seulement 55% connaissent la notion d'inflation.

L'ancien taux d'intérêt du livret A (0,75%) est encore bien ancré dans l'esprit des Français, ce qui entraîne une proportion de bonnes réponses en baisse. Seuls trois répondants sur dix citent le bon taux à 0,5%...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !