»
»
»
Consultation

Les Français cautionnent le projet de Manuel Valls

Les Français cautionnent le projet de Manuel Valls

Les retraités épargnés ?

Les Français cautionnent le projet de Manuel Valls
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après le grand oral de Manuel Valls devant les députés, les Français semblent conquis par les grandes lignes de la politique proposée par le nouveau Premier ministre. A en croire un sondage réalisé par BVA pour i-Télé et Le Parisien, plus de la moitié des Français dit avoir été convaincue par les déclarations du nouveau Chef du Gouvernement lors de son passage au JT de 20h de France 2.

Raboter les dépenses de l'assurance maladie

Alors que l'Etat se doit de restreindre ses dépenses afin de générer 50 milliards d'euros d'économies,les Français s'accordent à reconnaître que le trou de la sécurité sociale constitue l'un des pôles devant faire l'objet de restrictions. Une nette majorité de 59% de sondés disent approuver un éventuel coup de rabot des dépenses de l'assurance maladie. Cette mesure obtient d'ailleurs le soutien de 60% des sympathisants de gauche. En outre, 51% Français interrogés se prononcent en faveur du gel des autres prestations sociales, hors minima sociaux.

Tailler parmi les fonctionnaires

Les fonctionnaires sont également dans le collimateur de sondés... La réduction du nombre de fonctionnaires serait ainsi approuvée par 73% des Français interrogés, qui souhaitent toutefois maintenir intacts les moyens dévolus à l'éducation nationale, à la sécurité et à la justice. Près de six Français sur dix (57%) sont même favorables au gel du point d'indice servant de base de calcul au traitement des fonctionnaires. En revanche, les sondés préservent le porte-monnaie des retraités en se prononçant à 69% contre le gel des pensions de retraite. "Nos concitoyens préfèrent travailler plus que gagner moins", commente Céline Bracq de BVA.

Rigueur annoncée...

Rappelons que Manuel Valls s'est engagé à ramener le déficit français dans la limite des 3% fixés par l'Union européenne. Parmi les mesures d'économie envisagées dans le cadre du 'Pacte de responsabilité et de solidarité', le Premier ministre prévoit 10 milliards d'euros d'économies issues de l'assurance-maladie et le gel des prestations sociales jusqu'en octobre 2015. Les corps d'Etat -hors éducation nationale police et justice- sont en restrictions budgétaires et leurs effectifs vont être réduits.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com