»
»
»
Consultation

Les fonctionnaires confrontés à "un grand moment de rigueur"

Les fonctionnaires confrontés à "un grand moment de rigueur"

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu n'a pas donné de chiffre précis sur le nombre de suppressions de postes...

Les fonctionnaires confrontés à 'un grand moment de rigueur'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Stabiliser les effectifs dans la Fonction publique en créant de nouveaux postes dans les ministères prioritaires, le tout en période de réduction des déficits, l'équation s'annonce compliquée pour le gouvernement : "C'est un grand moment de rigueur pour les fonctionnaires", a estimé la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu sur RTL. "Mais les fonctionnaires sont conscients de l'importance de leur fonction et ont envie que leur pays se redresse", a-t-elle ajouté...

Interrogée sur le nombre de suppressions de postes, la ministre s'est dite dans l'"incapacité de donner un chiffre pour le moment". Le gouvernement Ayrault s'est engagé à stabiliser le nombre de fonctionnaires tout en créant 70.000 postes dans l'Education, la Justice, la Police et à Pôle Emploi.

Stabiliser en valeur la masse salariale tout en arrêtant de supprimer des postes de fonctionnaires comme l'a décidé François Hollande suppose de geler en moyenne toutes les augmentations de salaires dans la fonction publique, a estimé la Cour des comptes dans son rapport rendu lundi. Or, "énormément de fonctionnaires sont très peu payés et même en dessous du Smic... Nous allons être obligés d'augmenter nos catégories C", a estimé Marylise Lebranchu. "Je suis persuadée qu'un certain nombre de dépenses publiques peut générer de la croissance par la suite", a justifié la ministre.

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com