Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les firmes de Wall Street s'offusquent de la taxe Obama

Les firmes de Wall Street s'offusquent de la taxe Obama

Le président américain doit annoncer la création d'un nouvel impôt sur les grands établissement bancaires. Les intéressés voient déjà rouge...

Les firmes de Wall Street s'offusquent de la taxe Obama
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Avant même que le Président des États-Unis, Barack Obama, ne dévoile officiellement sa proposition de taxe des grandes institutions financières, les firmes de Wall Street ne manquent pas de réagir avec effroi. Pour Jamie Dimon, dirigeant de JP Morgan, il serait injuste que l'industrie financière paye pour les compagnies automobiles.

En effet, la fameuse taxe ne concernerait pas General Motors ou Chrysler, qui ont reçu pourtant des dizaines de milliards d'aides, mais s'appliquerait par contre à des Sociétés financières n'ayant jamais reçu d'argent du programme TARP de sauvetage de l'industrie financière. Scott Talbott, de la Financial Services Roundtable, groupement représentant les firmes de Wall Street, évoque un impôt "punitif", affectant "des compagnies qui ont remboursé entièrement le TARP ou n'en ont même jamais profité".

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !