»
»
»
Consultation

Les exportations de vins et spiritueux restent bien orientées

Les exportations de vins et spiritueux restent bien orientées

Si les volumes restent stables (+1%), les premiers effets de la faible récolte 2017 se font sentir, avec des volumes d'exportation de vins tranquilles en baisse sur les six premiers mois...

Les exportations de vins et spiritueux restent bien orientées
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les exportations de vins et spiritueux français ont continué de progresser au cours du premier semestre 2018, avec un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros, en hausse de près de 4%, rapporte la dernière étude de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS).

Si les volumes restent stables (+1%), les premiers effets de la faible récolte 2017 se font sentir, avec des volumes d'exportation de vins tranquilles en baisse sur les six premiers mois...

Spiritueux : +4% en volume et +1% en valeur

Le chiffre d'affaires des spiritueux français frôle les 2 milliards d'euros (+1%) sur le premier semestre, toujours porté par Cognac.

En volume, le rythme des exportations de spiritueux s'accélère (+4% à 25 millions de caisses) grâce aux exportations de Cognac (+9%), de liqueurs (+4%) et de vodka (+3%).

Vins : -1% en volume et +5% en valeur

La croissance du chiffre d'affaires bénéficie à la quasi-totalité des régions et produits vitivinicoles pour atteindre 4,2 milliards d'euros (+5%) sur six mois. Pour les vins mousseux (+2%), cette progression s'accompagne également d'une hausse des volumes expédiés (+4%), démontrant le dynamisme de cette catégorie de produits à l'international.

Les vins tranquilles (+6%) subissent quant à eux les premières conséquences de la très faible récolte 2017, avec un nombre de caisses exportées en recul de 1,5%. On notera néanmoins la performance des vins de Bourgogne (+4% en volume et +7% en valeur) et de Provence (resp. +13% et +19%).

Au total, 68,5 millions de caisses de vins ont été exportées, en retrait de 1% par rapport au premier semestre 2017...

Des marchés globalement en croissance

Avec une croissance des exportations de 2,5% en valeur (1,6 milliard d'euros) et de 8,5% en volume, les Etats-Unis restent le principal moteur de la croissance des exportations de vins et spiritueux français.

Le chiffre d'affaires réalisé en Asie progresse au même rythme (1,6 milliard d'euros, +2%), grâce notamment au dynamisme de l'ASEAN (+11,5%). La zone Chine / Hong-Kong / Singapour croît de 2,5%.

Enfin, l'Union européenne confirme son rebond (+5% à 2 milliards d'euros) pour des volumes en léger repli (-1%). Le Royaume-Uni reste bien orienté en dépit des incertitudes du Brexit (+3,5% en valeur).

"Après la très bonne performance réalisée l'année dernière, la poursuite de la croissance du chiffre d'affaires au premier semestre est une bonne nouvelle" souligne Antoine Leccia, président de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS). "La faible récolte 2017 commence à peser sur nos expéditions et vraisemblablement encore au cours des prochains mois. Cette baisse n'a cependant pas affecté la valeur totale des exportations sur un marché international qui conjugue dynamisme et incertitude".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com