Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les Etats-Unis remettent la pression sur Huawei

Les Etats-Unis remettent la pression sur Huawei

Le jour même de la signature de l'accord commercial de Phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine, Washington a fait savoir mercredi qu'il comptait renforcer ses sanctions contre l'équipementier télécoms chinois Huawei...

Les Etats-Unis remettent la pression sur Huawei
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après 20 mois de guerre commerciale ouverte, les Etats-Unis et la Chine ont signé mercredi à Washington un accord partiel, dit de Phase 1, qui marque une trêve entre les deux grandes puissances économiques rivales.

Les milieux économiques sont toutefois bien conscients que malgré le soulagement créé par cet accord, les différends commerciaux sont loin d'être définitivement réglés entre les deux pays, notamment sur le front de la technologie et du respect de la propriété intellectuelle...

Ainsi, mercredi, au moment même de la signature de la Phase 1, le Congrès américain a lancé une nouvelle offensive contre l'équipementier télécoms chinois Huawei, devenu la bête noire de des Etats-Unis.

Des sénateurs ont ainsi présenté un projet de loi visant à financer... les concurrents de l'équipementier chinois, leader mondial des équipements 5G... Washington, qui soupçonne les infrastructures 5G de Huawei de contenir des composants capables d'espionner leurs utilisateurs, veut le bannir définitivement des réseaux américains.

Deux fonds de 1,25 Md$ pour subventionner les rivaux de Huawei

Le projet de loi prévoit de créer un nouveau fonds d'investissement de 750 millions de dollars pour soutenir les entreprises développant des technologies de 5G, ainsi qu'un autre fonds de 500 M$ pour les sociétés qui déploient des "équipements fiables et sécurisés à travers le monde".

Washington espère ainsi court-circuiter l'influence de Huawei, leader mondial sur la 5G, et favoriser l'essor d'entreprises américaines sur ce secteur de la 5G, où elles sont très en retard.

Par ailleurs, les sanctions commerciales déjà prises contre Huawei (placé en 2019 sur une liste noire par Washington) pourraient s'accentuer, malgré le dégel commercial entre Pékin et Washington. L'administration américaine interdit déjà aux entreprises US de vendre du matériel à l'équipementier chinois, mais elle pourrait aussi interdire aux entreprises étrangères de commercer avec Huawei si leur matériel contient au moins 10% de composants produits aux Etats-Unis...

Bloquer aussi les ventes de composants étrangers à Huawei

Ainsi, les Etats-Unis peuvent déjà demander une autorisation spéciale ou bloquer l'exportation vers la Chine d'un produit high-tech étranger dont 25% de la valeur dépend des technologies américaines qu'il contient.

Selon les sources citées par 'Reuters', le département du Commerce voudrait faire baisser ce seuil à 10% et étendre ce droit aux composants moins sensibles et moins complexes. Si le projet est validé par d'autres agences gouvernementales, cette loi pourrait être adoptée dans quelques semaines, et contribuerait à désorganiser encore davantage les chaînes d'approvisionnement du géant chinois.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com