»
»
»
Consultation

Les entreprises se tournent davantage vers le "Made in France"

Les entreprises se tournent davantage vers le "Made in France"

Dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration (78%), de la mode ou encore du luxe (64%), acheter local est devenu une marque de fabrique, montre une étude publiée mardi...

Les entreprises se tournent davantage vers le 'Made in France'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le "Made in France" gagne du terrain dans les entreprises françaises... Selon une étude du cabinet de conseil en achat AgileBuyer et du Conseil national des achats publiée mardi, l'approvisionnement auprès de fournisseurs proposant une production française plutôt qu'étrangère est désormais considéré dans l'attribution des contrats par une majorité de professionnels des achats.

Ainsi, 53% des acheteurs interrogés tiennent compte du critère "Made in France" (ou achat local). "Non seulement ce pourcentage passe pour la première fois au-dessus de la barre des 50% depuis qu'il est mesuré, mais il progresse également de manière constante : uniquement 31% en 2017 et 43% en 2018", soulignent les auteurs de l'enquête...

Changement de mentalité

"Même s'il convient de rester mesuré et de ne pas y voir un patriotisme économique exacerbé, ce résultat traduit tout de même un certain changement de mentalité parmi les acheteurs. Totalement incongrue il y a peine quelques années, l'idée d'avoir des critères d'attribution du business en rapport avec le Made in France a fait son chemin", poursuivent-ils.

Les résultats sont très variables selon les branches. Dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration (78%), de la mode ou encore du luxe (64%), le "Made in France" est devenu une marque de fabrique. La communication et les médias (71%), l'aéronautique ou la défense avec leurs bassins d'emploi respectifs (59%), la banque, la finance et les assurances (58%) conservent aussi des marchés très locaux.

En revanche, dans d'autres branches dont la production est internationalisée et localisée à l'étranger, le 'Made in France' n'est pas un critère d'attribution du business à l'image de l'automobile (32%), ou de la pharmacie, de la santé, de l'informatique ou des télécoms (44%).

Pas de contrainte ?

Est-il compliqué de se fournir en France ? Une très large majorité d'acheteurs (68%) estime que le "Made in France" ne représente pas une contrainte particulière en termes d'achats, selon AgileBuyer... "Seuls 10% considèrent qu'il s'agit d'une contrainte car le Made in France reviendrait - selon eux - à acheter plus cher (ils étaient 2 points de plus en 2018)", peut-on lire dans un communiqué.

Par ailleurs, 15% rappellent que les produits ou les services achetés par leur entreprise ne se trouvent pas dans le pays...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com