»
»
»
Consultation

Les embauches de cadres se portent toujours bien en France...

Les embauches de cadres se portent toujours bien en France...

D'ici 2021, la barre des 300.000 recrutements pourrait être atteinte !

Les embauches de cadres se portent toujours bien en France...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Pour les cadres en France, les perspectives sont bonnes... L'Agence pour l'emploi des cadres (Apec) envisage une nouvelle progression de l'embauche pour les deux années à venir.

Cette année déjà, pour le troisième trimestre, les intentions de recrutement restent solides. Au total, l'Apec envisage 260.000 recrutements sur l'année, soit 5% de plus qu'en 2018...

Bonne conjoncture

En 2021, c'est la barre symbolique des 300.000 recrutements de cadres qui pourrait être dépassée selon l'organisme. La conjoncture est en effet bien orientée et l'Apec souligne également une dynamique structurelle de transformation des entreprises...

“Ce haut niveau d'intentions formalise la bonne orientation du marché de l'emploi cadre, même si davantage d'entreprises déclarent percevoir une situation économique délicate et vouloir réduire leur volume de recrutements de cadres”, observe Bertrand Hébert, directeur général de l'Apec, cité dans cette note...

L'année 2019 avait démarré sur une belle dynamique pour le marché de l'emploi des cadres avec un volume d'offres au 1er trimestre en croissance de 8% par rapport à 2018. "La digitalisation des entreprises participe largement à cette progression qui entraîne une augmentation des demandes en profils experts, capables de les accompagner dans ces mutations" avait ainsi commenté Coralie Rachet, directrice France de Robert Walters, au printemps dernier dans le cadre d'une étude.

L'ingénieur de production : conducteur de l'usine du futur

L'emploi des ingénieurs a ainsi connu une forte hausse du volume d'offres d'emploi au 1er trimestre 2019, avec 11% d'offres de plus qu'au 1er trimestre 2018.

La transformation digitale engagée par les entreprises crée de nombreux besoins en ingénieurs aux compétences techniques fortes, capables de se positionner sur des postes stratégiques.

L'ingénieur de production, en interface directe avec les organes clés de l'usine ('R&D', Maintenance, Industrialisation, RH, Finance etc.) et au coeur des problématiques d'amélioration, de modernisation et de mise en conformité des appareils de production des entreprises, est particulièrement sollicité afin de piloter les changements de l'usine 4.0.

Les métiers de la Data au coeur du marché de l'IT & Digital

Les fonctions IT & Digital ont continué de croître au sein des entreprises avec un volume d'offres d'emploi en croissance de plus de 10% au 1er trimestre 2019.

Alors que la phase de digitalisation des Systèmes d'Information est déjà bien entamée, entraînant une transformation en profondeur des organisations, les entreprises ont désormais besoin de renforcer leurs lignes managériales. Ces nouveaux managers sont désormais recrutés sur leur capacité à élaborer des "roadmaps" projets, mais surtout à les décliner sur le terrain en intégrant les contraintes propres à l'entreprise.

La donnée restant au coeur de la transformation digitale des entreprises, les fonctions dédiées à son exploitation sont toujours très sollicitées, en particulier les "Data Analyst", "Data Manager", et "Data Architect".

Juridique en pointe

La réorganisation des directions juridiques, du fait de l'instauraton du RGPD et de la mise en oeuvre de la loi Sapin II, a aussi favorisé l'augmentation des recrutements dans les domaines Juridique, Fiscal & Conformité.

Si les besoins récurrents d'expertise fiscale ou juridique permettent à la fonction de rester continuellement attractive, la sollicitation croissante des Data Protection Officers ou Compliance officers, du fait des évolutions législatives et règlementaires, favorise la hausse du recrutement...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com