»
»
»
Consultation

Les dirigeants de PME françaises réaffirment leur confiance dans l'économie mondiale (Etude)

Les dirigeants de PME françaises réaffirment leur confiance dans l'économie mondiale (Etude)

Selon une l'Étude American Express - Oxford Economics Baromètre “Global SME Pulse”.

Les dirigeants de PME françaises réaffirment leur confiance dans l'économie mondiale (Etude)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après un bond spectaculaire en 2017, les dirigeants de PME continuent d'avoir confiance en l'économie mondiale, avec une vision nuancée : ils envisagent ainsi un ralentissement de la croissance de leur chiffre d'affaires et de leurs bénéfices, et se détournent progressivement des prêts bancaires comme source principale de financement...

La confiance dans l'économie mondiale continue de croître chez les dirigeants de PME en France et dans le monde

Les dirigeants de PME français sont toujours aussi optimistes : 57% avaient confiance dans l'économie mondiale fin 2018, contre 41% fin 2017. 84% d'entre eux estiment avoir une stratégie adaptée, et 53% considèrent être une entreprise plus disruptive que susceptible d'être "disruptée". A l'échelle mondiale, le niveau de confiance des dirigeants de PME s'établissait à 61% fin 2018 contre 47% fin 2017.

Néanmoins, les PME envisagent un ralentissement de la croissance de leur chiffre d'affaires (4.8% de hausse contre 6.1% précédemment) ainsi que de la croissance de leurs bénéfices, dont la croissance passe de 5.1% contre 4.8% auparavant...

Dans ce contexte, les dirigeants de PME françaises vont assurer leur performance financière via des gains de productivité et en améliorant la performance de leurs opérations (35% d'entre eux), avant d'étendre leurs parts de marché (22%). Les dirigeants français sont ceux qui envisagent les gains de productivité les plus ambitieux (+4%), derrière le Royaume Uni (+4,3%) et l'Espagne (4,1%).

Dans la moyenne mondiale

Lorsqu'on les interroge sur les menaces qui pèsent sur leur activité, 65% des dirigeants français citent l'incertitude économique en France (un chiffre en hausse de 12 points par rapport à fin 2017), et 64% les changements politiques et réglementaires (contre 56% l'année dernière).

Ces chiffres sont alignés avec la moyenne mondiale puisque 63% des dirigeants citent ici l'incertitude économique dans leur marché, et 65% les changements politiques et réglementaires. Mais c'est la cyber sécurité, cette année, qui fait une entrée remarquée. 29% des dirigeants au niveau mondial la considèrent comme étant la principale menace pour leur entreprise contre 3% auparavant...

Un regain de prudence face aux prêts bancaires

Les dirigeants de PME français sont moins enclins à utiliser les prêts bancaires comme première source de financement sur l'année à venir : 64% d'entre eux l'envisagent contre 87% en 2017, et 89% privilégient leur trésorerie pour financer leur croissance (contre 47% à la fin 2017).

A l'échelle mondiale, les prêts bancaires séduisent seulement 60% des dirigeants (contre 82% fin 2017), et 77% préfèrent utiliser leur trésorerie (contre 46% fin 2017). Ces chiffres font écho aux difficultés croissantes que rencontrent les dirigeants français : 32% d'entre eux estiment qu'il est difficile d'obtenir les financements nécessaires à la croissance de leur entreprise, contre 28% fin 2017.

"Face à la perspective d'un accès plus limité aux financements, les dirigeants de PME françaises semblent progressivement se détourner des prêts bancaires et sont à la recherche de nouvelles solutions pour soutenir leur croissance. A titre d'exemple, près d'un dirigeant de PME sur deux confie privilégier des solutions de financement flexibles comme source principale de financement pour le futur", explique Pierre-François Brézès, Vice-Président en charge de la division "Entreprises" chez American Express Carte France.

En trois ans, les dirigeants mondiaux sont devenus plus optimistes vis-à-vis de l'économie mondiale, mais restent toujours aussi préoccupés par l'incertitude sur leurs marchés et les changements politiques et réglementaires...

Fortes disparités selon les pays

Entre fin 2016 et fin 2018, la confiance des dirigeants vis-à-vis de l'économie mondiale est en hausse, avec de fortes disparités selon les pays : au niveau global, elle s'établissait à 23% fin 2016, a fait un bond spectaculaire à 47% fin 2017, pour s'établir à 61% fin 2018.

En parallèle, les menaces perçues par les dirigeants évoluent... L'incertitude politique et économique sur les marchés à l'export représentait une source d'inquiétude pour 69% des dirigeants fin 2016, avant de se réduire (10% des dirigeants de PME fin 2017 et 22% fin 2018). L'incertitude économique dans leur marché domestique et les changements réglementaires et politiques sont devenues les principales menaces identifiées par les dirigeants autour du monde.

"Les trois dernières années ont été marquées par des événements majeurs, avec d'importants retentissements sur le plan économique : le Brexit et l'élection américaine en 2016, les élections en France et en Allemagne en 2017, la reprise de la croissance française en 2018... Ces événements ont fortement influencé la perception des dirigeants, sans empêcher une hausse continue de leur confiance dans l'économie mondiale même face à des conditions politiques et économiques difficiles", commente Pierre François Brézès.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com