»
»
»
Consultation

Les dirigeants de PME en France affichent un bel optimisme

Près de la moitié des dirigeants de PME françaises ont retrouvé confiance dans l'économie mondiale : un spectaculaire bond de 38 points en un an !

Les dirigeants de PME en France affichent un bel optimisme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — American Express dévoile la 2ème édition de son étude Global SME Pulse, qui prend le pouls des patrons de PME dans 13 pays. Après une période d'instabilité économique et politique, les dirigeants des PME françaises ont retrouvé confiance dans l'économie et dans leur capacité à générer de la croissance. Ils attachent une importance accrue à l'agilité de leur structure et à la mise en place de solutions innovantes pour tirer leur performance vers le haut.

Cet optimisme est soutenu par une conviction : l'entreprise, et plus spécialement les petites entreprises, sont les contributeurs essentiels de la croissance économique française.

Un regain d'optimisme chez les PME en France et dans le monde

Les dirigeants de PME françaises renouent avec l'optimisme et anticipent une augmentation de leurs revenus de 6% en moyenne dans les trois prochaines années, soit +2% en un an.

Des perspectives qui permettent à 88% des dirigeants français d'affirmer qu'ils contribuent à la bonne santé économique de leur pays (80% pour la moyenne mondiale). Les patrons de PME ont d'ailleurs confiance dans l'économie mondiale : c'est le cas de 41% des dirigeants français de PME (contre 3% fin 2016).

A l'échelle mondiale, 47% des dirigeants de PME avaient retrouvé confiance fin 2017, contre 23% l'an passé. Ce niveau de confiance impacte la perception des patrons de PME sur les menaces qui pèsent sur leur activité : l'incertitude économique et politique sur les marchés extérieurs, considérée comme une menace par 69% des dirigeants de PME fin 2016, a drastiquement baissé à 10% fin 2017.

Des incertitudes malgré tout...

C'est le cas aussi de l'incertitude économique dans leur propre pays, considérée comme une menace par 45% des dirigeants de PME contre 61% l'année dernière, et des changements politiques et réglementaires (23% fin 2017 contre 50% fin 2016).

Toutefois, les dirigeants de PME en France ont beaucoup plus confiance dans leur capacité à surmonter ces défis : 78% pensent pouvoir mobiliser leurs ressources en cas de difficulté, et 85% sont convaincus que leurs stratégies actuelles seront payantes en 2018.

"Aujourd'hui, les PME françaises sont à la recherche de solutions flexibles pour soutenir leur croissance. Un dirigeant de PME sur deux estime que son plus grand défi dans les années à venir sera d'anticiper l'évolution des demandes de ses clients. Pour répondre à cet enjeu, les entreprises les plus dynamiques privilégient une gestion souple de leur trésorerie et ont par exemple recours aux facilités de paiement offertes par les cartes de crédit : c'est le cas de 38% des PME ayant une croissance de plus de 10%, contre 31% des PME en moyenne", explique Pierre-François Brézès, Vice-Président en charge des cartes et solutions de paiement corporate chez American Express France.

Face à l'incertitude économique, les PME font preuve d'agilité et misent sur des pratiques responsables

Pour convaincre les consommateurs, les pratiques responsables ont le vent en poupe... D'après 73% des PME, les produits offrant des qualités éthiques, durables et locales représentent les meilleurs débouchés économiques et sont très plébiscités par les clients.

Au delà des produits, c'est toute l'organisation de l'entreprise qui est repensée : 88% des dirigeants de PME interrogés estiment que la mise en oeuvre de pratiques commerciales éthiques et durables participe à leur croissance et à leur productivité.

Sur le plan technologique, 90% des PME françaises privilégient des investissements "essentiels" dans des moyens de communications plus rapides et plus fiables, sans miser sur l'intelligence artificielle, qui ne suscite pas encore l'enthousiasme : seules 8% des PME souhaitent investir dedans.

PME à forte croissance : quelles recettes pour booster leur performance ?

L'étude Global SME Pulse s'est intéressée en particulier aux PME avec plus de 10% de croissance.

Elle identifie trois éléments communs :

La diversification des sources de financement et l'utilisation des solutions et lignes de trésorerie flexibles. L'étude établit que les PME avec une croissance de plus de 10% recourent moins aux prêts bancaires traditionnels que le reste de PME (69% contre 82%), et qu'elles privilégient la souplesse dans la gestion de leur trésorerie, notamment via le recours aux facilités de paiement offertes par les cartes de crédit (38% contre 31% des PME classiques) ;

L'ouverture internationale : globalement les PME exportatrices prévoient de meilleures performances que les autres (+1pt de croissance supplémentaire sur les trois prochaines années). Pourtant, seules 6% des PME françaises sont convaincues que leur ouverture à de nouveaux marchés les aiderait à améliorer leur performance financière ;

La mise en place de politiques et de structures opérationnelles flexibles est essentielle pour 54% des dirigeants de PME, afin de conserver une agilité à tous les stades de leur développement pour s'adapter rapidement aux changements du marché...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Les dirigeants de PME en France affichent un bel optimisme

Partenaires de Boursier.com