»
»
»
Consultation

Les défaillances d'entreprises vont repartir en hausse dans le monde cette année

Les défaillances d'entreprises vont repartir en hausse dans le monde cette année

La tendance devrait être plus favorable en France, selon Euler-Hermès, qui table sur un recul de 7% des faillites cette année...

Les défaillances d'entreprises vont repartir en hausse dans le monde cette année
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les défaillances d'entreprises devraient afficher un repli limité de -2% en 2016 dans le monde, mais repartir en hausse de +1% en 2017, selon les dernières projections d'Euler-Hermès. Le spécialiste de l'assurance-crédit.

"Au plan mondial, la tendance baissière des défaillances d'entreprises touche à sa fin", explique Ludovic Subran, chef économiste d'Euler Hermes... En cause selon lui, la croissance mondiale qui n'arrive plus à accélérer, et devrait rester bloquée sous les +3% pendant encore plusieurs années, ce qui rend les entreprises plus vulnérables aux chocs externes.

Recul de 7% en 2016 en France

Selon cette enquête, le nombre de défaillances devrait croître cette année en Amérique Latine, en Afrique, en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord. Parmi les pays les plus touchés dans ces régions, on retrouve le Brésil (+15%), la Chine (+10%) et les Etats-Unis (+1%). "Seule l'Europe sera épargnée, mais le repli des défaillances perdra de la vitesse cette année", développe Ludovic Subran.

Concernant la France, le nombre de défaillances d'entreprises devrait reculer de 7% cette année, pour repasser sous le seuil des 60.000 pour la première fois depuis 2011, selon des données présentées mercredi par Euler Hermes.

De grandes disparités sectorielles

Malgré cette embellie, les économistes de l'assureur-crédit préviennent que les défaillances restent à des niveaux "alarmants, près de 30% supérieurs au nombre de défaillances constaté avant la crise, avec plus de 56.000 cas attendus" en 2017.

Les disparités sectorielles constituent un autre motif d'inquiétude pour Euler Hermes. Les défaillances d'entreprises ont ainsi augmenté de 8,2% en 2016 dans le secteur agricole, lourdement pénalisé par des intempéries qui ont grevé la production.

Du mieux dans la construction

Dans les secteurs liés au tourisme (comme les transports et l'hébergement), pénalisés à la fois sur le plan conjoncturel par les attentats et sur le plan structurel par les nouveaux modes de consommation, avec l'"ubérisation", en particulier en Ile-de-France, la diminution du nombre de défaillances a été limitée à 1,8% l'an dernier.

En revanche les défaillances ont diminué de 10% en 2016 dans le secteur de la construction, soutenu notamment par l'amélioration des perspectives de croissance et des conditions de crédit...

©2017-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com