»
»
»
Consultation

Les catastrophes aériennes ont fait plus de 500 morts en 2018

Les catastrophes aériennes ont fait plus de 500 morts en 2018

Malgré la hausse de la mortalité, 2018 reste la troisième année la plus sûre en termes d'accidents mortels et la neuvième plus sûre en termes de décès...

Les catastrophes aériennes ont fait plus de 500 morts en 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après les 13 morts de 2017, l'aviation civile a compté plus de 500 victimes dans le monde en 2018, tout en restant l'un des moyens de transport les plus sûrs, selon la firme de conseil To70 et le collecteur de données Aviation Safety Network.

Le 29 octobre, un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Lion Air s'est écrasé dans la mer de Java peu après son décollage de Djakarta, faisant 189 morts. En mai, 112 personnes ont péri dans le crash d'un Boeing 737-201 de la compagnie Cubana aux abords de l'aéroport de La Havane.

Nombreuses victimes

En mars, l'accident d'un avion d'US-Bangla Airlines, une compagnie du Bangladesh, à son atterrissage au Népal a causé la mort de 51 des 71 personnes à bord. En février, le crash d'un avion de Saratov Airlines a fait 71 morts en Russie et l'Iran a aussi été endeuillé avec 66 morts dans l'accident d'un avion d'Aseman Airlines.

Par ailleurs, une femme a été tuée en avril dans un incident impliquant un Boeing 737 de la compagnie américaine Southwest Airlines, dont un hublot a été brisé par une pale de moteur détachée. Il s'agit du premier décès enregistré par l'aviation civile américaine depuis 2009...

Des accidents mortels en forte baisse

Cela correspond à un taux d'accidentalité mortelle de 0,36 par million de vols commerciaux, ou un accident mortel tous les trois millions de vols, a précisé To70. En 2017 le taux était de 0,06 par million de vols, et la moyenne sur 5 ans est de 0,24 par million. En 2017, deux catastrophes aériennes ont fait 13 morts. Il s'agissait dans les deux cas d'appareils turboprop de transport régional...

Le taux d'accidents mortels dans l'aviation civile n'a cessé de baisser depuis 20 ans dans le monde. En 2005, le nombre de décès était encore de 1.015, a rappelé l'Aviation Safety Network.

Troisième année la plus sûre

Malgré la hausse de la mortalité, 2018 reste la troisième année la plus sûre en termes d'accidents mortels et la neuvième plus sûre en termes de décès, selon le réseau de données sur la sécurité aérienne.

“Si le taux d'accidentalité était resté le même qu'il y a 10 ans, on aurait dénombré 39 accidents mortels l'an dernier”, a souligné Harro Ranter, le directeur général d'Aviation Safety, dans un communiqué publié mardi. “Cela montre les énormes progrès en termes de sécurité accomplis sur les deux dernières décennies.”

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com